De la classique télévision aux multiples écrans mobiles, l'attention des plus jeunes est plus que jamais accaparée. Si certaines études prétendent que la technologie peut favoriser le développement de l'enfant, un temps d'écran trop long n'est jamais une bonne chose. Selon une enquête menée auprès de puériculteurs britanniques, le temps excessif passé devant les écrans a un impact négatif sur l'imagination des enfants.
...

De la classique télévision aux multiples écrans mobiles, l'attention des plus jeunes est plus que jamais accaparée. Si certaines études prétendent que la technologie peut favoriser le développement de l'enfant, un temps d'écran trop long n'est jamais une bonne chose. Selon une enquête menée auprès de puériculteurs britanniques, le temps excessif passé devant les écrans a un impact négatif sur l'imagination des enfants.Parmi les 1.000 professionnels de la petite enfance interrogés, près de deux tiers estiment que les écrans rendent les enfants moins créatifs et moins imaginatifs. En outre, 72 % des personnes sondées sont d'accord pour dire que beaucoup moins d'enfants ont aujourd'hui des amis imaginaires qu'il y a cinq ans, tandis que 63 % d'entre eux pensent que les écrans sont responsables de ce déclin de l'inventivité.Les explications sont nombreuses, mais les professionnels du secteur pointent en premier lieu le manque d'ennui et de temps libre. "De nos jours, les enfants s'attendent souvent à être divertis d'une façon ou d'une autre, comme du contenu provenant d'une tablette ou d'une télévision, et je pense que cela diminue leur capacité à utiliser leur propre imagination pour créer des amis imaginaires, pour développer un langage et des histoires", explique le fondateur d'un collectif de crèche dans The Independent. Une explication qui est à nuancer selon Paige Davis, professeure de psychologie (Université Saint John de York). Si les enfants ont de moins en moins d'amis imaginaires, c'est aussi dû aux changements dans les manières de jouer avec le temps, qui sont elles-mêmes influencées par les autres activités comme la télévision. C'est néanmoins un bon conseil : laissez les enfants s'ennuyer, car cela force leur créativité, entre autres. Selon Sherry Turkle, chercheuse au MIT, un enfant qui n'apprend pas à être seul saura uniquement être solitaire. Elle conseille par ailleurs d'instaurer des lieux "sacrés" dans la maison, réservés à la conversation, à la réflexion, au calme... et où les smartphones sont prohibés, aussi bien pour les petits que pour les grands. L'épanouissement des enfants passe donc - entre autres - par l'ennui, ou plutôt du temps libre, où tout est possible, même s'ennuyer. Et cela va même au-delà de l'utilisation des smartphones et autres tablettes. Une étude américaine a démontré que c'était même crucial, car un enfant qui s'ennuie va naturellement chercher une activité. Une autre étude américaine confirme encore que l'inventivité et la fantaisie des enfants sont stimulées lorsqu'ils ne sont pas constamment entourés d'adultes.