Chaque enfant est différent, tout comme les accents posés par chaque parent... et l'éducation est probablement l'un des parcours les plus personnels qu'une personne puisse effectuer au cours de sa vie. "Néanmoins, les experts s'accordent largement sur les fondements de ce que l'on peut aujourd'hui considérer comme une éducation solide", souligne la spécialiste en psychologie de l'enfant Klaar Hammenecker.
...

Chaque enfant est différent, tout comme les accents posés par chaque parent... et l'éducation est probablement l'un des parcours les plus personnels qu'une personne puisse effectuer au cours de sa vie. "Néanmoins, les experts s'accordent largement sur les fondements de ce que l'on peut aujourd'hui considérer comme une éducation solide", souligne la spécialiste en psychologie de l'enfant Klaar Hammenecker. Elle propose aux parents 5 balises auxquelles se raccrocher pour aider leur enfant à devenir la meilleure version possible de lui-même. Son discours repose sur des fondements scientifiques et sur ses longues années d'expérience de pédopsychologue et thérapeute. "Je veux aider les parents à offrir à leurs enfants des bases robustes qui privilégient l'importance fondamentale du lien, mais qui soient aussi un tremplin vers l'autonomie et l'indépendance." Voir l'enfant comme un individu doté d'une personnalité propre et tenir compte de son stade de développement peut sembler évident, mais ce n'est pas forcément si simple dans la pratique, souligne la spécialiste. "Dans les familles avec plusieurs enfants d'âges différents, il est souvent difficile pour les parents de proposer une offre à la mesure de chacun: entre l'ado en demande d'indépendance et le petit qui s'accroche à vos jupes, c'est parfois le grand écart! Dans le choix d'une école ou d'un hobby, on voit souvent que l'ainé trace la voie et que les autres suivent bon gré, mal gré... alors qu'il est peu probable qu'ils s'épanouissent tous dans le même environnement scolaire ou dans la même activité." Pour faire du sur-mesure, il faut apprendre à bien connaître ses enfants. "Ce n'est pas forcément difficile s'ils vous ressemblent et que vous n'avez aucun mal à vous mettre à leur place. En revanche, si leur personnalité est aux antipodes de la vôtre, faire preuve d'empathie peut déjà être un sérieux défi." L'attention, l'intérêt sincère et l'empathie vous permettront de tisser des liens avec votre enfant, mais aussi de développer la confiance. "Si votre enfant sait que vous l'aimez de façon inconditionnelle, même s'il n'est pas toujours sage, c'est déjà une base solide. Dans le cas contraire, vos rapports risquent d'être dominés par la méfiance: votre enfant peut avoir peur de vous ou rêver de vengeance, renforçant ainsi les comportements indésirables." Le temps où l'autorité venait forcément d'en haut - le parent décide, l'enfant obéit - est bien révolu. "Aujourd'hui, on privilégie plutôt un modèle d'autorité partagée, où les enfants sont des interlocuteurs à part entière. L'éducation ne vise plus à contrôler des comportements, mais à développer avec votre enfant des liens tissés d'affection au départ desquels vous pourrez rectifier, rétablir et limiter ce qui doit l'être." De plus en plus de parents s'inquiètent de voir leurs enfants taraudés par l'incertitude et la peur de l'échec. La confiance en soi est effectivement un thème essentiel, confirme Klaar Hammenecker: plus elle est développée, plus nous sommes résilients. "Certains parents sont convaincus qu'ils aideront leur enfant à construire sa confiance en soi en le tenant par la main jusqu'à ce qu'il réussisse ou restent à côté de lui pendant qu'il fait ses devoirs voire pendant qu'il s'endort. En réalité, pour développer son assurance, un enfant a surtout besoin qu'on le laisse faire des choses par lui-même. Cette autonomie joue vraiment un rôle-clé: il doit pouvoir découvrir ce qui est important pour lui et comment poser des choix authentiques... et il est important que vous le souteniez, même s'il n'a pas l'air de vouloir marcher dans vos traces. Si vous n'avez pas confiance en lui, lui non plus!" L'éducation est un projet à long terme: votre enfant et vous êtes en route vers le point où il pourra choisir lui-même l'orientation à donner à sa vie et les responsabilités à endosser au départ de ses propres motivations. "Chemin faisant, il est important de ne pas placer la barre trop haut et de fixer de petits objectifs atteignables. Apprendre à s'habiller, à manger proprement, à ranger sa chambre, à persévérer: ces aptitudes s'acquièrent pas à pas. Envisagez ce trajet comme l'ascension d'une montagne: vous pouvez faire de grands signes à votre enfant depuis le sommet ou faire le chemin avec lui en l'encourageant, voire en le déchargeant de temps en temps de ses bagages. La seconde solution est préférable, parce qu'il sera d'autant plus motivé (y compris à faire des choses qu'il n'aime pas trop) si vous êtes là pour le coacher et le soutenir tout en le laissant grandir à son rythme et à sa manière." Être parent, c'est aussi savoir lâcher prise et accepter d'être confronté à sa propre histoire. "Il m'arrive de demander aux parents comment ils ont eux-mêmes vécu telle ou telle chose lorsqu'ils étaient enfants. Souvent, un ange passe. Prendre soin de soi, c'est regarder en face le bagage et les tabous hérités de notre propre éducation et se demander si nous sommes prêts à les lâcher, mais aussi oser réfléchir à nos propres besoins, y compris en termes d'aide. Un parent qui s'écoute, c'est une bonne chose pour toute la famille. L'éducation des enfants n'a qu'un temps, mais vous devrez toujours continuer à prendre soin de vous."