Le télétravail est plus populaire que jamais. Une étude, publiée par le fournisseur de bureaux suisse IWG, a révélé que 70% des professionnels travaillent à distance au moins un jour par semaine, tandis que 53% télétravaillent pendant au moins la moitié de la semaine. Certaines multinationales font même travailler tout leur personnel à distance, sans aucune présence fixe dans les bureaux. Ce sont les nouvelles technologies qui rendent cela possible aujourd'hui. Bien qu'il y ait des avantages pour les travailleurs, il y a également un certain nombre de pièges, avertit The Conversation. Le travail à distance devenant la nouvelle norme pour beaucoup de métiers, il est important que les entreprises s'adaptent et mettent en place les bonnes pratiques pour éviter l'isolement et l'épuisement de leurs employés.
...

Le télétravail est plus populaire que jamais. Une étude, publiée par le fournisseur de bureaux suisse IWG, a révélé que 70% des professionnels travaillent à distance au moins un jour par semaine, tandis que 53% télétravaillent pendant au moins la moitié de la semaine. Certaines multinationales font même travailler tout leur personnel à distance, sans aucune présence fixe dans les bureaux. Ce sont les nouvelles technologies qui rendent cela possible aujourd'hui. Bien qu'il y ait des avantages pour les travailleurs, il y a également un certain nombre de pièges, avertit The Conversation. Le travail à distance devenant la nouvelle norme pour beaucoup de métiers, il est important que les entreprises s'adaptent et mettent en place les bonnes pratiques pour éviter l'isolement et l'épuisement de leurs employés. Selon une étude, près de 70% des femmes de la génération Y (nés entre 1980 et 2000) seraient plus susceptibles de choisir un employeur offrant la possibilité de télétravailler. En effet, de nombreux employés apprécient la flexibilité que cela leur offre, en particulier s'ils ont des obligations en matière de garde d'enfants. Les gens aiment également éviter les longs trajets et les distractions au bureau. Mais cela peut aussi avoir un effet sur la santé mentale et le bien-être. Au Royaume-Uni, les entreprises perdent 116 millions d'euros chaque année en raison du stress, de la dépression et de l'anxiété liés au travail. Les recherches montrent que le fait d'être "toujours actif" et accessible grâce à la technologie tout en travaillant à distance conduit à estomper les frontières entre travail et vie privée, en particulier si vous travaillez à domicile. Selon un rapport publié par l'ONU en 2017, 41% des travailleurs à distance ont signalé des niveaux de stress élevés, contre seulement 25% des employés de bureau.Une des raisons de ce stress pourrait venir de l'adage "loin des yeux, loin du coeur" qui est courant chez les télétravailleurs. Ce qui entraîne un manque de confiance en soi, un sentiment d'exclusion et une tendance à penser que les collègues parlent négativement à leur sujet derrière leur dos. Une étude portant sur 1 100 travailleurs a révélé que les 52% qui travaillaient de chez eux, au moins une partie du temps, étaient plus susceptibles de se sentir exclus et maltraités, mais également incapables de gérer un conflit avec leurs collègues. Si nous n'y prenons pas garde, les problèmes peuvent rapidement apparaître. Les courriels peuvent être mal interprétés. Et, en l'absence de langage corporel visible, il est parfois difficile de transmettre le fonds du message. Dans un environnement virtuel, on a tendance à trop se concentrer sur les tâches et à trop peu soigner les relations. Les travailleurs peuvent vite se sentir traités comme un rouage d'une machine plutôt que comme une partie essentielle de l'équipe. Une telle approche de management peut aggraver le sentiment d'isolement inhérent au travail à distance et contribuer au stress.Au travail, il existe deux types de stress: le bon et le mauvais. La loi Yerkes-Dodson (élaborée par les psychologues Robert Yerkes et John Dodson) précise que le stress peut être productif jusqu'à un certain point ou aboutir à une perte de productivité. Le fait de ne pas pouvoir admettre son stress est préjudiciable, car la pression finira par l'emporter sur la capacité d'un individu à faire face à la situation. En revanche, une étude récente a révélé que les collègues qui passaient seulement 15 minutes à socialiser et à partager leurs sentiments de stress avaient une performance accrue de 20%. La communication est essentielle pour surmonter les épreuves et les tribulations du télétravail. Les employeurs doivent mettre en place les bonnes structures, telles que des appels vidéo planifiés et des réunions régulières de travail en équipe, afin de créer des liens. Les patrons doivent prêcher par l'exemple et créer une culture où ceux qui travaillent à l'extérieur du bureau se sentent valorisés. Mais cela va dans les deux sens. Chacun doit réfléchir à ce qui le rend productif, heureux et performant au quotidien et doit essayer de le reproduire à distance. Qu'il s'agisse de se promener à l'heure du déjeuner, d'aller au gymnase, de téléphoner à un ami ou de lire un livre.