En 2014, des scientifiques canadiens ont décidé de mesurer d'un côté, le degré d'anxiété et de stress et de l'autre, l'intelligence. 125 étudiants de licence se sont prêtés à cette expérience et le lien qui en ressort est que les étudiants qui se disaient souvent stressés, ont obtenu de meilleurs résultats à un test d'intelligence verbale. Une autre étude, datant de 2012 a également montré que les personnes ayant une anxiété généralisée étaient dotés de quotients intellectuels supérieurs.

Trois explications sont possibles à ce phénomène. Les personnes ayant une bonne mémoire emmagasinent plus de détails et d'événements passés et sont donc plus tourmentées. Quelqu'un de stressé a aussi plus de matière blanche dans son cerveau, matière connue pour accélérer les processus mentaux. Et enfin, une explication plus évolutionniste : l'anxiété serait le moteur de l'intelligence puisque dans l'histoire de l'humanité elle servait à élaborer des plans pour éviter les pires scénarios...

Pas de quoi stresser d'être stressé donc. Cependant, des périodes de stress intense ou chronique risquent de tuer les cellules de votre cerveau. Il faut donc réussir à faire la différence entre bon stress et mauvais stress.

M.D

En 2014, des scientifiques canadiens ont décidé de mesurer d'un côté, le degré d'anxiété et de stress et de l'autre, l'intelligence. 125 étudiants de licence se sont prêtés à cette expérience et le lien qui en ressort est que les étudiants qui se disaient souvent stressés, ont obtenu de meilleurs résultats à un test d'intelligence verbale. Une autre étude, datant de 2012 a également montré que les personnes ayant une anxiété généralisée étaient dotés de quotients intellectuels supérieurs. Trois explications sont possibles à ce phénomène. Les personnes ayant une bonne mémoire emmagasinent plus de détails et d'événements passés et sont donc plus tourmentées. Quelqu'un de stressé a aussi plus de matière blanche dans son cerveau, matière connue pour accélérer les processus mentaux. Et enfin, une explication plus évolutionniste : l'anxiété serait le moteur de l'intelligence puisque dans l'histoire de l'humanité elle servait à élaborer des plans pour éviter les pires scénarios... Pas de quoi stresser d'être stressé donc. Cependant, des périodes de stress intense ou chronique risquent de tuer les cellules de votre cerveau. Il faut donc réussir à faire la différence entre bon stress et mauvais stress. M.D