Il est conseillé aux parents belges de ne surtout pas arrêter l'administration de vitamine D. Celle-ci "est essentielle pour le développement des tout-petits", explique une porte-parole de l'AFMPS. "Nous demandons toutefois d'être attentif: assurez-vous que le bébé n'est pas couché mais à moitié assis et veillez à une éventuelle suffocation."

Par précaution, l'Agence nationale française de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a entamé une procédure qui doit mener dans quelques jours à la suspension de la commercialisation du produit. Un porte-parole du fabricant Crinex a affirmé que l'Uvestérol D n'est disponible qu'en France.

Un nourrisson âgé de dix jours est décédé par "arrêt cardio-respiratoire" le 21 décembre après avoir reçu une dose de ce médicament à base de vitamine D. Il a présenté "des signes de suffocation" survenus "immédiatement après l'administration" du produit, "deux heures après la tétée", selon l'ANSM.

Il est conseillé aux parents belges de ne surtout pas arrêter l'administration de vitamine D. Celle-ci "est essentielle pour le développement des tout-petits", explique une porte-parole de l'AFMPS. "Nous demandons toutefois d'être attentif: assurez-vous que le bébé n'est pas couché mais à moitié assis et veillez à une éventuelle suffocation." Par précaution, l'Agence nationale française de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a entamé une procédure qui doit mener dans quelques jours à la suspension de la commercialisation du produit. Un porte-parole du fabricant Crinex a affirmé que l'Uvestérol D n'est disponible qu'en France. Un nourrisson âgé de dix jours est décédé par "arrêt cardio-respiratoire" le 21 décembre après avoir reçu une dose de ce médicament à base de vitamine D. Il a présenté "des signes de suffocation" survenus "immédiatement après l'administration" du produit, "deux heures après la tétée", selon l'ANSM.