La Rilatine au secours du bégaiement ?

12/09/18 à 14:45 - Mise à jour à 14:48
Du Le Vif/L'Express du 06/09/18

Selon une étude de l'ULB et de la VUB, le médicament décrié aurait un effet positif sur le bégaiement. Mais lui seul ne suffira pas. Le bégaiement est un phénomène complexe que la science peine encore à expliquer.

" Un jour, je reçois un coup de fil d'un collègue de la VUB, le professeur Devroey, qui m'informe qu'ils ont analysé l'impact de la Rilatine sur la concentration des étudiants pendant le blocus. Ils avaient demandé à une vingtaine d'étudiants de participer à la recherche et, dans ce groupe, il y avait un étudiant bègue qui a affirmé qu'avec la Rilatine, il bégayait moins. Le professeur Devroey m'a demandé s'il existait des études sur l'effet de la Rilatine sur le bégaiement, et j'ai répondu non. " Voilà comment Henny Bijleveld, professeure de neurolinguistique à l'ULB, raconte l'origine de la recherche qui l'occupe, ainsi que Dirk Devroey et un étudiant de la VUB, Jelle Nasser, depuis 2014.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires