Selon l'étude, le taux d'obésité sévère chez les enfants en âge scolaire est supérieur à 4 % dans plusieurs pays du sud de l'Europe : en Grèce (4.8%), à Malte (5.5%), en Italie (4.3%), en Espagne et Saint-Marin (4.6%). Il s'agit du taux le plus élevé parmi les 21 pays participants à la collecte de données (la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni n'ont pas participé). Les pays d'Europe de l'ouest et du nord comme la Belgique, l'Irlande, la Norvège et la Suède ont enregistré des taux inférieurs à 2 %. Il s'agirait de 400.000 enfants touchés par l'obésité sévère à l'échelle européenne, dont une majorité de garçons.
...