Selon Statbel, l'espérance de vie à la naissance a augmenté de 0,3 an pour l'ensemble de la population, ce qui est un peu plus comparé à la hausse de 0,1 an observée en 2018. L'office belge de statistique indique que l'espérance de vie à la naissance s'établit désormais à 84 ans pour les femmes, tandis que celle des hommes atteint 79,6 ans.

L'écart entre l'espérance de vie des femmes et des hommes est par ailleurs moins important de nos jours, qu'en 1998. Il était de 4,4 ans en 2019, contre 6,3 ans il y a 21 ans.

Des disparités régionales

Il existe également des disparités régionales, fait remarquer l'office belge de statistique. L'espérance de vie à la naissance est plus élevée en Flandre (82,7 ans) qu'à Bruxelles (81,6 ans) et en Wallonie (80,3 ans). Mais elle a fortement progressé dans cette dernière région (150 jours, +0,41 an), surtout chez les hommes (168 jours, +0,46 an). L'augmentation en Flandre est à peu près équivalente à la moyenne nationale (128 jours, +0,35 an) mais est un peu plus prononcée pour les hommes que pour les femmes. En ce qui concerne la Région de Bruxelles-Capitale, la hausse est très limitée (22 jours, +0,06 an), avec même une stagnation de l'espérance de vie à la naissance des hommes (-0,01 an).

Les statistiques montrent enfin que le taux de mortalité total a légèrement diminué en 2019. Le taux brut de mortalité s'élève à 9,5 pour mille habitants, contre 9,7 en 2018.

Selon Statbel, l'espérance de vie à la naissance a augmenté de 0,3 an pour l'ensemble de la population, ce qui est un peu plus comparé à la hausse de 0,1 an observée en 2018. L'office belge de statistique indique que l'espérance de vie à la naissance s'établit désormais à 84 ans pour les femmes, tandis que celle des hommes atteint 79,6 ans. L'écart entre l'espérance de vie des femmes et des hommes est par ailleurs moins important de nos jours, qu'en 1998. Il était de 4,4 ans en 2019, contre 6,3 ans il y a 21 ans.Des disparités régionales Il existe également des disparités régionales, fait remarquer l'office belge de statistique. L'espérance de vie à la naissance est plus élevée en Flandre (82,7 ans) qu'à Bruxelles (81,6 ans) et en Wallonie (80,3 ans). Mais elle a fortement progressé dans cette dernière région (150 jours, +0,41 an), surtout chez les hommes (168 jours, +0,46 an). L'augmentation en Flandre est à peu près équivalente à la moyenne nationale (128 jours, +0,35 an) mais est un peu plus prononcée pour les hommes que pour les femmes. En ce qui concerne la Région de Bruxelles-Capitale, la hausse est très limitée (22 jours, +0,06 an), avec même une stagnation de l'espérance de vie à la naissance des hommes (-0,01 an). Les statistiques montrent enfin que le taux de mortalité total a légèrement diminué en 2019. Le taux brut de mortalité s'élève à 9,5 pour mille habitants, contre 9,7 en 2018.