"Cela me dérange qu'une amitié étroite entre un homme et une femme soit toujours considérée comme suspecte. Ceux qui ne croient pas en l'amitié avec quelqu'un du sexe opposé ratent quelque chose." C'est ce que déclare la philosophe Alicja Gescinska au quotidien Standaard, lors d'une interview accordée à l'écrivain Stefan Hertmans. Ce dernier n'est pas entièrement d'accord avec elle. Selon lui, une telle amitié peut rapidement "se transformer en une autre sorte d'attraction". Et quand l'un d'eux est amoureux, une relation de pouvoir se crée. Celui qui n'est pas amoureux a le pouvoir. Alors l'amitié devient très difficile." Posez la question dans un café, et la majorité sera d'accord avec Hertmans. C'est un cliché aussi vieux que la rue, ou du moins aussi vieux que la comédie romantique "Quand Harry rencontre Sally". Harry y dit que " les hommes et les femmes ne peuvent pas être amis parce que la sexualité est toujou...