L'Agence européenne des médicaments (EMA) a identifié deux nouveaux effets secondaires qui pourraient être liés au vaccin de Johnson & Johnson: des vertiges et des acouphènes. Ces effets doivent être indiqués sur la notice.

Les bénéfices du vaccin l'emportent sur les risques, estime toutefois l'EMA.

Il y a eu près de 1.200 signalements de vertiges et une centaine concernant des bourdonnements dans les oreilles après le vaccin.

En outre, l'EMA demande une révision de la thrombopénie immunitaire, lorsque le système immunitaire attaque par erreur les plaquettes, en tant qu'effet secondaire du vaccin de Johnson & Johnson. Ce trouble figure déjà dans la notice comme potentiel risque important mais il devra être indiqué comme "risque important identifié".

L'Agence se penche également sur un potentiel lien entre le vaccin d'AstraZeneca et le syndrome de Guillain-Barré, déjà répertorié comme effet secondaire très rare avec le vaccin de Johnson & Johnson.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a identifié deux nouveaux effets secondaires qui pourraient être liés au vaccin de Johnson & Johnson: des vertiges et des acouphènes. Ces effets doivent être indiqués sur la notice.Les bénéfices du vaccin l'emportent sur les risques, estime toutefois l'EMA. Il y a eu près de 1.200 signalements de vertiges et une centaine concernant des bourdonnements dans les oreilles après le vaccin. En outre, l'EMA demande une révision de la thrombopénie immunitaire, lorsque le système immunitaire attaque par erreur les plaquettes, en tant qu'effet secondaire du vaccin de Johnson & Johnson. Ce trouble figure déjà dans la notice comme potentiel risque important mais il devra être indiqué comme "risque important identifié". L'Agence se penche également sur un potentiel lien entre le vaccin d'AstraZeneca et le syndrome de Guillain-Barré, déjà répertorié comme effet secondaire très rare avec le vaccin de Johnson & Johnson.