Cela peut être lié au nombre croissant de cas de Covid-19 dans notre pays, rapporte l'institut de Santé publique Sciensano dans le bulletin hebdomadaire sur la grippe. Au vu du nombre de diagnostics, l'épidémie se poursuit.

Le nombre total de cas présentant des symptômes grippaux a augmenté, passant en une semaine de 321 personnes par 100.000 habitants à 448 et reste donc au-dessus du seuil épidémique (153).

L'augmentation concerne toutes les tranches d'âge en Wallonie et à Bruxelles et plus particulièrement les enfants en Flandre. La raison de cette hausse ne semble pas difficile à identifier. En effet, elle est "probablement liée à un nombre croissant de cas de Covid-19 dans notre pays. Cependant, l'épidémie de grippe est encore très présente en Belgique et son intensité reste modérée".

Sciensano souligne que les symptômes de la grippe et de la maladie causée par le nouveau coronavirus sont similaires. "Les nouvelles directives sanitaires encouragent les personnes qui présentent des symptômes tels que fièvre, maux de tête et toux à contacter leur médecin généraliste. En conséquence, on découvre aujourd'hui davantage de cas de grippe."

Cela peut être lié au nombre croissant de cas de Covid-19 dans notre pays, rapporte l'institut de Santé publique Sciensano dans le bulletin hebdomadaire sur la grippe. Au vu du nombre de diagnostics, l'épidémie se poursuit.Le nombre total de cas présentant des symptômes grippaux a augmenté, passant en une semaine de 321 personnes par 100.000 habitants à 448 et reste donc au-dessus du seuil épidémique (153). L'augmentation concerne toutes les tranches d'âge en Wallonie et à Bruxelles et plus particulièrement les enfants en Flandre. La raison de cette hausse ne semble pas difficile à identifier. En effet, elle est "probablement liée à un nombre croissant de cas de Covid-19 dans notre pays. Cependant, l'épidémie de grippe est encore très présente en Belgique et son intensité reste modérée". Sciensano souligne que les symptômes de la grippe et de la maladie causée par le nouveau coronavirus sont similaires. "Les nouvelles directives sanitaires encouragent les personnes qui présentent des symptômes tels que fièvre, maux de tête et toux à contacter leur médecin généraliste. En conséquence, on découvre aujourd'hui davantage de cas de grippe."