Les maisons médicales offrent des soins de première ligne dispensés par une équipe pluridisciplinaire, qui se compose notamment d'un médecin et d'un infirmier. Le patient ne doit pas payer le ticket modérateur car les centres reçoivent un forfait de l'Inami.

En 2015, 336.247 patients étaient inscrits dans une maison médicale, soit 3% de la population, selon les statistiques de l'Inami consultées par le Journal du Médecin. Il s'agit d'une progression de 25.054 unités par rapport à 2014.

L'Inami a par ailleurs dépassé son objectif budgétaire d'environ 1,18 million d'euros l'année dernière, dépensant un total de 138,35 millions contre 137,1 millions l'année précédente.