Des millions de personnes pensent à tort souffrir d'une allergie alimentaire, selon une étude réalisée par Anna et Robert H. Lurie Children's Hospital of Chicago et Northwestern University, publiée dans la revue Jama Network Open et à laquelle 40.000 adultes américains ont participé.

19 % des participants ont déclaré être allergiques à un ou plusieurs ingrédients ou produits alimentaires, seulement 10,8 % d'entre eux étaient réellement allergiques.

"Un adulte sur dix souffre d'une allergie alimentaire, mais presque deux fois plus de personnes pensent qu'elles sont allergiques à la nourriture, alors que leurs symptômes peuvent également indiquer une intolérance alimentaire ou d'autres conditions liées à l'alimentation", explique Ruchi Gupta, chercheur principal. "Il est donc important de consulter un médecin pendant une longue période avant de faire des adaptations à son régime alimentaire."

Les allergies aux crustacés ont été le plus souvent signalées. Les chercheurs ont également constaté que près de la moitié des allergies alimentaires confirmées chez les participants à l'étude se sont développées à l'âge adulte." Nous avons été surpris de découvrir que ces allergies n'apparaissaient souvent qu'à cette période ", déclare le Dr Gupta.