L'efficacité accrue des traitements contre le cancer se traduit notamment par l'évolution des chiffres de survie à 5 ans, indique la Fondation. Ainsi, 59% des hommes et 68% des femmes sont toujours en vie 5 ans après la découverte de leur cancer, selon des chiffres du Registre du cancer pour la période 2004 à 2008 en Belgique.

"Bien entendu, les chances de survie et de guérison restent très variables en fonction du type de cancer. Mais ces progrès se traduisent en un nombre impressionnant d'années de vie sauvées. En Belgique, on estime, en chiffre absolu, que plus de 350.000 personnes ont survécu à leur cancer au cours des dix dernières années", conclut la Fondation.

Malgré ces progrès, environ 27.000 personnes meurent chaque année en Belgique de cette maladie.

La Fondation contre le Cancer a lancé en janvier un nouvel appel à projets en recherche fondamentale, translationnelle et clinique. Elle a récolté 22,6 millions d'euros qui seront mis à disposition des chercheurs.

L'efficacité accrue des traitements contre le cancer se traduit notamment par l'évolution des chiffres de survie à 5 ans, indique la Fondation. Ainsi, 59% des hommes et 68% des femmes sont toujours en vie 5 ans après la découverte de leur cancer, selon des chiffres du Registre du cancer pour la période 2004 à 2008 en Belgique. "Bien entendu, les chances de survie et de guérison restent très variables en fonction du type de cancer. Mais ces progrès se traduisent en un nombre impressionnant d'années de vie sauvées. En Belgique, on estime, en chiffre absolu, que plus de 350.000 personnes ont survécu à leur cancer au cours des dix dernières années", conclut la Fondation. Malgré ces progrès, environ 27.000 personnes meurent chaque année en Belgique de cette maladie. La Fondation contre le Cancer a lancé en janvier un nouvel appel à projets en recherche fondamentale, translationnelle et clinique. Elle a récolté 22,6 millions d'euros qui seront mis à disposition des chercheurs.