Le remboursement est actuellement limité aux patients avec un système immunitaire très faible, mais cette condition ne sera plus en vigueur à partir du 1er janvier.

Un traitement rapide des patients par antirétroviraux ne permettra pas seulement d'épargner beaucoup de douleurs, mais garantira également qu'ils soient contagieux moins longtemps. Le remboursement généralisé devrait dès lors résulter en une diminution des infections.

Selon les chiffres les plus récents, plus d'un millier de personnes sont contaminées par le VIH chaque année en Belgique.

Le remboursement est actuellement limité aux patients avec un système immunitaire très faible, mais cette condition ne sera plus en vigueur à partir du 1er janvier.Un traitement rapide des patients par antirétroviraux ne permettra pas seulement d'épargner beaucoup de douleurs, mais garantira également qu'ils soient contagieux moins longtemps. Le remboursement généralisé devrait dès lors résulter en une diminution des infections.Selon les chiffres les plus récents, plus d'un millier de personnes sont contaminées par le VIH chaque année en Belgique.