Pharming a d'abord développé le Ruconest en vue de traiter les formes héréditaires d'angio-oedème à l'origine de gonflements sévères. Grâce à un programme de recherche spécial, le médicament a été testé à Bâle, en Suisse, sur cinq patients atteints de COVID-19.

Dans quatre cas sur cinq, la fièvre a diminué et il y avait moins de signes d'inflammation. Les patients ont également guéri plus rapidement. Un patient a dû être temporairement hospitalisé en soins intensifs en vue de recevoir une ventilation supplémentaire.

L'action du Ruconest contre le nouveau coronavirus fait maintenant l'objet d'une étude plus large. Le médicament est actuellement testé chez 150 patients atteints de COVID-19, sous la supervision de chercheurs de l'Hôpital universitaire de Bâle.

Pharming a d'abord développé le Ruconest en vue de traiter les formes héréditaires d'angio-oedème à l'origine de gonflements sévères. Grâce à un programme de recherche spécial, le médicament a été testé à Bâle, en Suisse, sur cinq patients atteints de COVID-19. Dans quatre cas sur cinq, la fièvre a diminué et il y avait moins de signes d'inflammation. Les patients ont également guéri plus rapidement. Un patient a dû être temporairement hospitalisé en soins intensifs en vue de recevoir une ventilation supplémentaire. L'action du Ruconest contre le nouveau coronavirus fait maintenant l'objet d'une étude plus large. Le médicament est actuellement testé chez 150 patients atteints de COVID-19, sous la supervision de chercheurs de l'Hôpital universitaire de Bâle.