Les ampoules, ou phlyctènes, sont des réactions du corps dues à des frottements répétés. Bien qu'il soit conseillé de les laisser guérir seules, il arrive que la douleur soit trop insupportable ou que la blessure s'infecte. Il existe heureusement des astuces pour prévenir et soigner ces ampoules.

Comment prévenir les ampoules ?

Des pieds hydratés : il existe plusieurs moyens pour hydrater ses pieds. Appliquer une crème hydratante traditionnelle sur sa peau, mais aussi sur la chaussure peut réduire les frottements. Tout comme la crème hydratante, l'huile de coco et la vaseline peuvent se mettre autant sur la peau que sur les zones de frottement de la chaussure. Le gel d'aloe vera a également des vertus hydratantes. De plus, il prévient les infections.

Une chaussure adaptée : il est capital de choisir une bonne paire de chaussures, c'est-à-dire une paire confortable, à la bonne pointure et qui correspond à la morphologie de son pied. Il est évident qu'il faut éviter de porter des chaussures neuves lors de longues sorties, car elles doivent d'abord être assouplies et s'habituer à la forme du pied. L'alcool peut avoir des effets assouplissants, mais uniquement sur les chaussures en cuir. Pour agrandir une paire, il suffit de remplir chaque chaussure avec du journal imbibé d'alcool. Un point que l'on oublie souvent l'importance de la paire de chaussettes. Les coutures doivent être correctement positionnées pour éviter les frottements sur les os. En outre, il faut être attentif à la taille, car une chaussette trop grande ou top petite peut occasionner un certain inconfort.

Des pieds propres et secs : du talc peut être saupoudré sur le pied, mais aussi à l'intérieur de la chaussure, pour réduire l'humidité due à la transpiration. Une deuxième paire de chaussettes peut s'avérer très utile lorsque les pieds sont trop humides.

iStock
© iStock

Comment soigner les ampoules ?

Percer la cloque : si possible, il est préférable de laisser une ampoule telle quelle et la désinfecter si elle s'est percée naturellement. Si l'irritation et la douleur sont trop fortes, l'ampoule peut être percée, mais pas de n'importe quelle manière ! Il faut veiller à désinfecter ses mains, ses pieds, mais aussi l'aiguille. Il est conseillé de percer l'ampoule sur son côté, pour mieux drainer le liquide. La peau ne doit pas être enlevée, car la cicatrisation n'en sera que plus longue. Une fois l'opération terminée, il vaut mieux désinfecter à nouveau la plaie. Il est possible d'assécher une ampoule en utilisant de l'alcool à 70°. Pour se faire, il suffit de faire tremper un fil dans l'alcool puis de le faire passer dans l'ampoule.

Appliquer un gel d'aloe vera : cette plante cicatrise, adoucit et soigne les ampoules douloureuses, qu'elles soient percées ou non. Outre ses vertus hydratantes, l'aloe vera se révèle être un régénérant cellulaire pour les cloques remplies de liquide. Ajouter de l'huile essentielle au gel permet de prévenir les infections. Celle d'arbre à thé est cicatrisante et désinfectante. L'huile essentielle de lavande peut également être utilisée. La lavande fine a des propriétés antalgiques, cicatrisantes et antiseptiques et est un régénérant cellulaire. La lavande aspic est antibactérienne, antalgique, cicatrisante et anti-inflammatoire. Enfin, la lavande vraie a des propriétés calmantes, anti-infectieuses et cicatrisantes.

Utiliser les ingrédients du placard : la couche superficielle de la peau peut très facilement être traitée par un oignon, cicatrisant naturel qui atténue également la douleur. Si l'ampoule est de petite taille, il suffit de disposer une fine peau d'oignon sur la plaie et de la recouvrir avec un pansement traditionnel. Attention à répéter l'opération matin et soir pour éviter les infections cutanées. L'ampoule peut également être désinfectée à l'aide de vinaigre blanc, un antiseptique naturel, ou de vinaigre de cidre dilué dans de l'eau (50/50). Ce dernier est très efficace pour cicatriser les blessures et prévenir les infections.

Faire des bains de pieds : un bain de pieds d'au moins 15 minutes adoucit la peau et facilite la guérison. Il peut s'agir d'un bain de pieds à l'avoine. Ses propriétés adoucissantes et anti-démangeaisons et sa capacité à guérir les infections cutanées sont connues depuis l'Antiquité. Au préalable, il faut laisser infuser les flocons pendant une heure avant de les faire bouillir. Il est également possible de faire un bain de pieds aux feuilles de sauge fraîches. En effet, celles-ci ont des vertus cicatrisantes et anti-infectieuses. Pour désinfecter l'ampoule, un bain de pieds au bicarbonate de soude ou à l'eau salé est possible. Ce bain accélère le renouvellement cellulaire.

Appliquer de l'argile verte ou blanche : l'argile possède des propriétés antiseptiques, cicatrisantes et hémostatiques. Pour soulager la douleur, il suffit de réaliser un cataplasme d'argile disposé en couche épaisse sur l'ampoule. Le cataplasme doit être remplacé fréquemment, car il est plus efficace en étant humide.

Loreline Dubuisson

Les ampoules, ou phlyctènes, sont des réactions du corps dues à des frottements répétés. Bien qu'il soit conseillé de les laisser guérir seules, il arrive que la douleur soit trop insupportable ou que la blessure s'infecte. Il existe heureusement des astuces pour prévenir et soigner ces ampoules.Comment prévenir les ampoules ?Des pieds hydratés : il existe plusieurs moyens pour hydrater ses pieds. Appliquer une crème hydratante traditionnelle sur sa peau, mais aussi sur la chaussure peut réduire les frottements. Tout comme la crème hydratante, l'huile de coco et la vaseline peuvent se mettre autant sur la peau que sur les zones de frottement de la chaussure. Le gel d'aloe vera a également des vertus hydratantes. De plus, il prévient les infections.Une chaussure adaptée : il est capital de choisir une bonne paire de chaussures, c'est-à-dire une paire confortable, à la bonne pointure et qui correspond à la morphologie de son pied. Il est évident qu'il faut éviter de porter des chaussures neuves lors de longues sorties, car elles doivent d'abord être assouplies et s'habituer à la forme du pied. L'alcool peut avoir des effets assouplissants, mais uniquement sur les chaussures en cuir. Pour agrandir une paire, il suffit de remplir chaque chaussure avec du journal imbibé d'alcool. Un point que l'on oublie souvent l'importance de la paire de chaussettes. Les coutures doivent être correctement positionnées pour éviter les frottements sur les os. En outre, il faut être attentif à la taille, car une chaussette trop grande ou top petite peut occasionner un certain inconfort.Des pieds propres et secs : du talc peut être saupoudré sur le pied, mais aussi à l'intérieur de la chaussure, pour réduire l'humidité due à la transpiration. Une deuxième paire de chaussettes peut s'avérer très utile lorsque les pieds sont trop humides.Comment soigner les ampoules ?Percer la cloque : si possible, il est préférable de laisser une ampoule telle quelle et la désinfecter si elle s'est percée naturellement. Si l'irritation et la douleur sont trop fortes, l'ampoule peut être percée, mais pas de n'importe quelle manière ! Il faut veiller à désinfecter ses mains, ses pieds, mais aussi l'aiguille. Il est conseillé de percer l'ampoule sur son côté, pour mieux drainer le liquide. La peau ne doit pas être enlevée, car la cicatrisation n'en sera que plus longue. Une fois l'opération terminée, il vaut mieux désinfecter à nouveau la plaie. Il est possible d'assécher une ampoule en utilisant de l'alcool à 70°. Pour se faire, il suffit de faire tremper un fil dans l'alcool puis de le faire passer dans l'ampoule.Appliquer un gel d'aloe vera : cette plante cicatrise, adoucit et soigne les ampoules douloureuses, qu'elles soient percées ou non. Outre ses vertus hydratantes, l'aloe vera se révèle être un régénérant cellulaire pour les cloques remplies de liquide. Ajouter de l'huile essentielle au gel permet de prévenir les infections. Celle d'arbre à thé est cicatrisante et désinfectante. L'huile essentielle de lavande peut également être utilisée. La lavande fine a des propriétés antalgiques, cicatrisantes et antiseptiques et est un régénérant cellulaire. La lavande aspic est antibactérienne, antalgique, cicatrisante et anti-inflammatoire. Enfin, la lavande vraie a des propriétés calmantes, anti-infectieuses et cicatrisantes.Utiliser les ingrédients du placard : la couche superficielle de la peau peut très facilement être traitée par un oignon, cicatrisant naturel qui atténue également la douleur. Si l'ampoule est de petite taille, il suffit de disposer une fine peau d'oignon sur la plaie et de la recouvrir avec un pansement traditionnel. Attention à répéter l'opération matin et soir pour éviter les infections cutanées. L'ampoule peut également être désinfectée à l'aide de vinaigre blanc, un antiseptique naturel, ou de vinaigre de cidre dilué dans de l'eau (50/50). Ce dernier est très efficace pour cicatriser les blessures et prévenir les infections.Faire des bains de pieds : un bain de pieds d'au moins 15 minutes adoucit la peau et facilite la guérison. Il peut s'agir d'un bain de pieds à l'avoine. Ses propriétés adoucissantes et anti-démangeaisons et sa capacité à guérir les infections cutanées sont connues depuis l'Antiquité. Au préalable, il faut laisser infuser les flocons pendant une heure avant de les faire bouillir. Il est également possible de faire un bain de pieds aux feuilles de sauge fraîches. En effet, celles-ci ont des vertus cicatrisantes et anti-infectieuses. Pour désinfecter l'ampoule, un bain de pieds au bicarbonate de soude ou à l'eau salé est possible. Ce bain accélère le renouvellement cellulaire.Appliquer de l'argile verte ou blanche : l'argile possède des propriétés antiseptiques, cicatrisantes et hémostatiques. Pour soulager la douleur, il suffit de réaliser un cataplasme d'argile disposé en couche épaisse sur l'ampoule. Le cataplasme doit être remplacé fréquemment, car il est plus efficace en étant humide.Loreline Dubuisson