Désormais, les applications font partie de notre vie. Le compteur de pas est installé d'office sur les iPhone et le chiffre de sacré de 10 000 pas par jour est gravé dans notre tête. Mais d'où vient ce beau chiffre rond de 10 000 pas ?
...

Désormais, les applications font partie de notre vie. Le compteur de pas est installé d'office sur les iPhone et le chiffre de sacré de 10 000 pas par jour est gravé dans notre tête. Mais d'où vient ce beau chiffre rond de 10 000 pas ? La réponse se situe dans le Japon des années 1960. Une étude avait démontré qu'un homme japonais brûlait 2000 calories par semaine en faisant 10 000 pas par jour. En 2000, une autre étude japonaise avait démontré que faire 10 000 pas par jour fait baisser la tension des hommes atteints d'une tension élevée. Cette habitude diminuerait également les risques de maladies cardiovasculaires et favoriserait le bien-être psychologique et la perte de poids. Or, d'après une information relayée Time Magazine, deux nouvelles études démontrent qu'il faut peut-être aller plus loin. Ainsi, un nombre de 15 000 étapes serait un meilleur objectif. Pour une de ces études, publiée dans le magazine scientifique américain The Lancet, les chercheurs ont examiné des Chimane, une ethnie isolée qui vit dans la forêt amazonienne en Bolivie. En moyenne, leurs artères coronaires ont 28 ans de moins que celles des coeurs américains, explique Randall Thomas, le coauteur de l'étude. Le cardiologue et ses collègues ont découvert que les Chimane sont debout et en mouvement cinq à six heures par jour. "Cette habitude se traduit en 15 000 pas par jour pour les femmes et plus de 17 000 pour les hommes", explique Thompson. Même les membres de la communauté de plus de 60 ans atteignent facilement les 15 000 pas par jour. Une seconde étude, publiée par l'International Journal of Obesity, a équipé 111 employés de la poste britannique d'un compteur de pas pour vérifier le temps passé assis ou en mouvement. Ceux qui faisaient 15 000 pas ou plus ne couraient presque pas de risques de contracter une maladie cardiovasculaire. "Pendant les millions années d'évolution, nous étions debout 8 heures par jour et nous utilisions nos jambes", déclare Mike Lean, coauteur de l'étude. "Du point de vue évolutionnaire, il est donc logique que le corps et le coeur humains soient plus sains quand on passe plus de temps en mouvement qu'assis", affirme Lean. Beaucoup d'avantages proviennent simplement de "ne pas être assis". Toute heure supplémentaire passée assis durant une journée de travail habituelle entraîne un risque accru de 0,2% de maladie cardiovasculaire. "Certaines activités métaboliques saines qui dépendent du mouvement des jambes s'arrêtent quand nous n'utilisons pas nos jambes", explique William Tigbe, coauteur de l'étude. D'autres risques sont un mauvais cholestérol accru, trop de graisses dans le sang et des valeurs de cholestérol moins protectrices. Comment faire 15 000 pas quand on a un emploi sédentaire? Même si les avantages sont très importants, il est difficile de faire 15 000 pas par jour quand on a un emploi sédentaire. Pour faire autant de pas, il faut en effet 3,5 heures. Les scientifiques soulignent aussi de ne pas se fixer sur ce chiffre, mais de limiter le temps passé assis sans interruption à un minimum. Les scientifiques conseillent de se lever de temps en temps et de faire quelques pas. D'autres experts recommandent de se focaliser sur le minimum quotidien, plutôt que sur un maximum. Essayez de faire au moins 5000 pas par jour, le minimum absolu. C'est encore mieux d'en faire 7500 ou plus. Pour une personne très sédentaire, c'est déjà beaucoup de faire quelques milliers de pas. Mais si on pratique une autre forme de sport, il ne faut certainement pas s'inquiéter si on n'atteint pas 10 000 pas ou plus. Outre le nombre, la rapidité et la fréquence des pas jouent également un rôle. "Essayez de faire au moins 3000 pas à une vitesse rapide ou deux pas par seconde", explique Tim Church du Pennington Biomedical Research Center à Time. Il conseille aussi de se lever au moins une fois par heure et de faire au moins 100 pas. "Nous ne sommes pas faits pour rester assis", conclut Church.