Selon des analyses menées sur des pilules d'xtc saisies cet été, il apparaît que les cachets contenaient de fortes doses de produits dangereux, lit-on jeudi dans De Morgen et Het Laatste Nieuws.

"C'est la première fois que nous retrouvons de telles concentrations de substances psychoactives dans des pilules d'xtc", prévient Peter Blanckaert de l'Institut de santé publique.

"Ces cachets ont été saisis durant les festivals et les petites fêtes. 63% de ces pilules contenant une forte dose de MDMA. Dans des pilules dites classiques, on trouve une concentration d'environ 80 mg de MDMA. Dans la plupart des pilules saisies cet été, la concentration de MDMA grimpait à 150 mg ou plus", explique Peter Blanckaert.

Selon des analyses menées sur des pilules d'xtc saisies cet été, il apparaît que les cachets contenaient de fortes doses de produits dangereux, lit-on jeudi dans De Morgen et Het Laatste Nieuws. "C'est la première fois que nous retrouvons de telles concentrations de substances psychoactives dans des pilules d'xtc", prévient Peter Blanckaert de l'Institut de santé publique. "Ces cachets ont été saisis durant les festivals et les petites fêtes. 63% de ces pilules contenant une forte dose de MDMA. Dans des pilules dites classiques, on trouve une concentration d'environ 80 mg de MDMA. Dans la plupart des pilules saisies cet été, la concentration de MDMA grimpait à 150 mg ou plus", explique Peter Blanckaert.