Le Collège des Aumôniers du Travail de Charleroi applique depuis 2011 une méthode de lutte contre les addictions au tabac, au cannabis et à l'alcool. D'autres écoles à Mouscron, Braine-le-Comte, Soignies, Verviers, Namur, Quiévrain et Ans sont également engagées. La ministre Marie-Martine Schyns souhaite élargir le projet à 40 établissements en Wallonie et à Bruxelles, selon Sudpresse, qui se base sur une réponse de la ministre à une question de la députée Véronique Salvi.

Le tabac sera la première assuétude visée. Les écoles secondaires seront prochainement invitées à poser leur candidature pour permettre à leurs élèves de bénéficier de programmes d'aide à l'arrêt du tabac et du cannabis avec une approche pharmacologique, psychologique et comportementale dispensée par un tabacologue.

Le Collège des Aumôniers du Travail de Charleroi applique depuis 2011 une méthode de lutte contre les addictions au tabac, au cannabis et à l'alcool. D'autres écoles à Mouscron, Braine-le-Comte, Soignies, Verviers, Namur, Quiévrain et Ans sont également engagées. La ministre Marie-Martine Schyns souhaite élargir le projet à 40 établissements en Wallonie et à Bruxelles, selon Sudpresse, qui se base sur une réponse de la ministre à une question de la députée Véronique Salvi. Le tabac sera la première assuétude visée. Les écoles secondaires seront prochainement invitées à poser leur candidature pour permettre à leurs élèves de bénéficier de programmes d'aide à l'arrêt du tabac et du cannabis avec une approche pharmacologique, psychologique et comportementale dispensée par un tabacologue.