Au total, 2.969 patients Covid-19 (+83%) sont actuellement hospitalisés en Belgique dont 486 en soins intensifs (73%), selon les chiffres provisoires de l'Institut de santé publique Sciensano. 248 patients nécessitaient une assistance respiratoire et 24 une oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO).

Entre le 11 et le 17 octobre, 8.975 personnes ont été nouvellement contaminées par jour par le coronavirus (+68%), soit une incidence sur une semaine de 546,7 par 100.000 habitants. "Mais au cours de quatre jours la semaine dernière, le nombre de nouvelles infections est même monté au-delà des 10.000 cas démontrés", a souligné M. Van Laethem. 20% d'entre elles font partie du groupe des 20 à 30 ans. Le groupe des plus de 90 ans, "donc les sujets les plus fragiles", connait également une augmentation puisque 700 cas de positivité ont été recensés la semaine dernière contre 300 la semaine précédente. "On peut donc craindre une augmentation des admissions de cette population au niveau des hôpitaux."

Actuellement les chiffres de contaminations "doublent tous les neuf jours, alors que c'était le cas tous les sept jours il y a encore une petite semaine. On pourrait dès lors dire que ces chiffres sont moins 'décourageants' mais ils continuent d'augmenter et pour l'instant il ne faut pas les prendre comme nous indiquant formellement que la courbe va se casser. Nous avons déjà été leurrés à plusieurs reprises par une évolution des chiffres", a encore commenté le porte-parole interfédéral.

Sur la même période, le virus a fait plus de 32 morts (+79% par rapport aux sept jours précédents) en moyenne par jour, avec un pic à 42 mercredi dernier et à 40 lundi. En moyenne, 25 décès ont lieu à l'hôpital (+79%) et 7 en maison de repos (76%).

Entre le 14 et le 20 octobre, les hospitalisations ont donc également continué leur progression, avec une moyenne de 295,4 admissions quotidiennes (+94%). "Les admissions continuent à doubler toutes les deux semaines", précise Yves Van Laethem. Mardi, 411 nouveaux patients ont été admis à l'hôpital, "soit deux tiers du pic de 620 patients admis le 28 mars".

Par ailleurs, le professeur Van Laethem a répété s'attendre, à ce rythme, à atteindre la barre des 1.000 patients hospitalisés en soins intensifs d'ici la fin du mois. Si les mesures prises ne sont pas adéquates, on pourrait atteindre les 2.000 à la mi-novembre.

Du 11 octobre au 17 octobre, 400.898 tests ont été effectués, soit une moyenne journalière de 57.271 tests. Le taux de positivité, à savoir la proportion des personnes positives sur l'ensemble des personnes testées, atteint désormais 15,8% à l'échelle nationale.

Enfin, le taux de reproduction, qui calcule la contagiosité du virus, est par ailleurs estimé à 1,466 pour la période du 14 au 20 octobre. Il est le plus élevé en Flandre occidentale (1,568) et est de 1,182 à Bruxelles.

En chiffres absolus toutefois, ce sont les provinces de Liège, Hainaut et Bruxelles qui sont, dans l'ordre, les plus touchées par l'épidémie, avec respectivement 11.555, 10.717 et 9.112 nouvelles contaminations entre le 11 et le 17 octobre, contre 3.986 pour la Flandre occidentale. Les trois provinces les plus contaminées sont dès lors responsables, à elles seules, de 60% du nombre total de nouvelles admissions à l'hôpital au niveau du pays.

Parmi les 62.828 nouveaux cas de la période de référence, 22.068 (35%) étaient rapportés en Flandre, 30.761 (49%) en Wallonie, dont 510 cas pour la communauté germanophone, et 9.112 (15%) à Bruxelles. Les données sont indisponibles ou dépendantes de résidence à l'étranger pour 887 cas (1%).

Depuis le début de l'épidémie en Belgique, 240.159 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 10.489 en sont décédées.

Au total, 2.969 patients Covid-19 (+83%) sont actuellement hospitalisés en Belgique dont 486 en soins intensifs (73%), selon les chiffres provisoires de l'Institut de santé publique Sciensano. 248 patients nécessitaient une assistance respiratoire et 24 une oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO).Entre le 11 et le 17 octobre, 8.975 personnes ont été nouvellement contaminées par jour par le coronavirus (+68%), soit une incidence sur une semaine de 546,7 par 100.000 habitants. "Mais au cours de quatre jours la semaine dernière, le nombre de nouvelles infections est même monté au-delà des 10.000 cas démontrés", a souligné M. Van Laethem. 20% d'entre elles font partie du groupe des 20 à 30 ans. Le groupe des plus de 90 ans, "donc les sujets les plus fragiles", connait également une augmentation puisque 700 cas de positivité ont été recensés la semaine dernière contre 300 la semaine précédente. "On peut donc craindre une augmentation des admissions de cette population au niveau des hôpitaux." Actuellement les chiffres de contaminations "doublent tous les neuf jours, alors que c'était le cas tous les sept jours il y a encore une petite semaine. On pourrait dès lors dire que ces chiffres sont moins 'décourageants' mais ils continuent d'augmenter et pour l'instant il ne faut pas les prendre comme nous indiquant formellement que la courbe va se casser. Nous avons déjà été leurrés à plusieurs reprises par une évolution des chiffres", a encore commenté le porte-parole interfédéral. Sur la même période, le virus a fait plus de 32 morts (+79% par rapport aux sept jours précédents) en moyenne par jour, avec un pic à 42 mercredi dernier et à 40 lundi. En moyenne, 25 décès ont lieu à l'hôpital (+79%) et 7 en maison de repos (76%). Entre le 14 et le 20 octobre, les hospitalisations ont donc également continué leur progression, avec une moyenne de 295,4 admissions quotidiennes (+94%). "Les admissions continuent à doubler toutes les deux semaines", précise Yves Van Laethem. Mardi, 411 nouveaux patients ont été admis à l'hôpital, "soit deux tiers du pic de 620 patients admis le 28 mars". Par ailleurs, le professeur Van Laethem a répété s'attendre, à ce rythme, à atteindre la barre des 1.000 patients hospitalisés en soins intensifs d'ici la fin du mois. Si les mesures prises ne sont pas adéquates, on pourrait atteindre les 2.000 à la mi-novembre. Du 11 octobre au 17 octobre, 400.898 tests ont été effectués, soit une moyenne journalière de 57.271 tests. Le taux de positivité, à savoir la proportion des personnes positives sur l'ensemble des personnes testées, atteint désormais 15,8% à l'échelle nationale.Enfin, le taux de reproduction, qui calcule la contagiosité du virus, est par ailleurs estimé à 1,466 pour la période du 14 au 20 octobre. Il est le plus élevé en Flandre occidentale (1,568) et est de 1,182 à Bruxelles. En chiffres absolus toutefois, ce sont les provinces de Liège, Hainaut et Bruxelles qui sont, dans l'ordre, les plus touchées par l'épidémie, avec respectivement 11.555, 10.717 et 9.112 nouvelles contaminations entre le 11 et le 17 octobre, contre 3.986 pour la Flandre occidentale. Les trois provinces les plus contaminées sont dès lors responsables, à elles seules, de 60% du nombre total de nouvelles admissions à l'hôpital au niveau du pays. Parmi les 62.828 nouveaux cas de la période de référence, 22.068 (35%) étaient rapportés en Flandre, 30.761 (49%) en Wallonie, dont 510 cas pour la communauté germanophone, et 9.112 (15%) à Bruxelles. Les données sont indisponibles ou dépendantes de résidence à l'étranger pour 887 cas (1%). Depuis le début de l'épidémie en Belgique, 240.159 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 10.489 en sont décédées.