Vendredi soir, la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD) annonçait que les tests sérologiques, qui détectent la présence d'anticorps du coronavirus dans le sang et informent dès lors sur une infection antérieure, étaient désormais disponibles pour tous. Il semble toutefois que ce ne soit pas encore le cas.

Les premiers résultats d'une étude de l'université d'Anvers sur les conséquences de la crise du coronavirus sur nos habitudes de mouvement montrent que 30 à 50% des personnes sondées bougent ou font davantage de sport qu'avant la période de confinement.

Article du magazine
Mélanie Geelkens

Et vas-y qu'elle en tartine, avec sa spatule ! Sur les cuisses, sur le torse, dans les trous de nez... Une sorte de gel légèrement phosphorescent, qui se décolle gaiement de la peau comme s'il n'y avait jamais adhéré. Impossible d'ouvrir Instagram sans l'apercevoir, cette pub-là. Le Covid-19 fut apparemment une aubaine marketing inespérée pour les fabricants de cire à épiler. Tous ces poils libres de pousser et plus aucune esthéticienne disponible pour les arracher !

Un médicament, l'anakinra, initialement destiné à des maladies rhumatismales, donne des résultats "encourageants" pour les formes graves du Covid-19 en réduisant le risque de décès et le besoin d'être mis sous respirateur en réanimation, selon une étude française qui offre une lueur d'espoir.

Il est recommandé de faire fonctionner les systèmes de chauffage, ventilation et climatisation (CVC) uniquement avec de l'air frais et de couper les volets de recirculation, écrit le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) dans un nouvel avis. Les particules virales du coronavirus circulant dans les conduits d'air extrait risquent d'être réintroduites dans le circuit d'amenée d'air du dispositif de recirculation.

Article du magazine

Le Vif/L'Express publie le témoignage de Sophie Derdelinckx, qui vient de perdre son père. Parce qu'il éclaire crûment qu'au-delà de ceux qui meurent du Covid-19 et de ceux qui décèdent parce qu'ils ont raté des opportunités de soins, il y a ceux à qui le virus a volé la dignité de leur départ.