Les tumeurs peuvent non seulement stimuler la croissance des vaisseaux sanguins et lymphatiques. Il semblerait qu'elles soient également capables de bloquer la circulation de la lymphe vers les ganglions, dans lesquels les métastases se développent, a découvert l'équipe dirigée par Michael Detmar de l'EPFZ, selon un article publié dans la revue spécialisée "Biomaterials". Suite à ce blocage, la lymphe se fraye un nouveau chemin à travers les tissus du corps vers un autre ganglion grâce à une sorte de "route de contournement", selon le site internet "ETH Life". Et les chercheurs de noter qu'il s'agit d'un résultat important, qui pourrait avoir des répercussions dans le domaine de l'oncologie. (Belga)

Les tumeurs peuvent non seulement stimuler la croissance des vaisseaux sanguins et lymphatiques. Il semblerait qu'elles soient également capables de bloquer la circulation de la lymphe vers les ganglions, dans lesquels les métastases se développent, a découvert l'équipe dirigée par Michael Detmar de l'EPFZ, selon un article publié dans la revue spécialisée "Biomaterials". Suite à ce blocage, la lymphe se fraye un nouveau chemin à travers les tissus du corps vers un autre ganglion grâce à une sorte de "route de contournement", selon le site internet "ETH Life". Et les chercheurs de noter qu'il s'agit d'un résultat important, qui pourrait avoir des répercussions dans le domaine de l'oncologie. (Belga)