Cité par plusieurs journaux, M. Termont soufflait jeudi le chaud et le froid sur le projet de réforme, qu'il juge "dérisoire et inadéquat", mais en lequel il voit aussi "un mal nécessaire". Interrogé par Belga, le bourgmestre précise que sa commune cherche avant tout à éviter que les sanctions administratives soient appliquées à la lettre, grâce à l'intervention d'un médiateur et à l'application de peines alternatives. "Une peine pour un jeune doit avoir une valeur ajoutée pédagogique. Or, les amendes n'en ont aucune", dit-il. (Belga)

Cité par plusieurs journaux, M. Termont soufflait jeudi le chaud et le froid sur le projet de réforme, qu'il juge "dérisoire et inadéquat", mais en lequel il voit aussi "un mal nécessaire". Interrogé par Belga, le bourgmestre précise que sa commune cherche avant tout à éviter que les sanctions administratives soient appliquées à la lettre, grâce à l'intervention d'un médiateur et à l'application de peines alternatives. "Une peine pour un jeune doit avoir une valeur ajoutée pédagogique. Or, les amendes n'en ont aucune", dit-il. (Belga)