Un premier bilan provisoire fait état de trois morts et 21 blessés retrouvés, a brièvement indiqué un porte-parole de la police, sans donner d'autre détail. "Selon les autorités locales, il y avait environ 50 personnes sur les lieux" quand l'immeuble s'est effondré, a dit en début de soirée le bureau du porte-parole du gouvernement, en déduisant qu'environ 25 personnes pouvaient encore se trouver sous les décombres. En fin d'après-midi, la ministre chargée de la gestion des catastrophes, Séraphine Mukantabana avait de son côté évoqué la possibilité qu'une centaine de personnes se soient retrouvées ensevelies. "Pour l'heure, les informations provisoires dont nous disposons indiquent que les débris ont enseveli environ 100 personnes. On essaie toujours d'obtenir des chiffres précis", avait-elle déclaré. "L'immeuble qui s'est effondré faisait quatre étages, et était situé à Nyagatare, en bord de route, c'est pourquoi cela a touché autant de gens", avait-elle expliqué. Selon le bureau du porte-parole du gouvernement, cet immeuble devait abriter des petits commerces. Le gros oeuvre était terminé, les ouvriers attaquant les peintures quand le bâtiment s'est effondré, selon la même source. Aucun autre détail n'était disponible dans l'immédiat. (Belga)

Un premier bilan provisoire fait état de trois morts et 21 blessés retrouvés, a brièvement indiqué un porte-parole de la police, sans donner d'autre détail. "Selon les autorités locales, il y avait environ 50 personnes sur les lieux" quand l'immeuble s'est effondré, a dit en début de soirée le bureau du porte-parole du gouvernement, en déduisant qu'environ 25 personnes pouvaient encore se trouver sous les décombres. En fin d'après-midi, la ministre chargée de la gestion des catastrophes, Séraphine Mukantabana avait de son côté évoqué la possibilité qu'une centaine de personnes se soient retrouvées ensevelies. "Pour l'heure, les informations provisoires dont nous disposons indiquent que les débris ont enseveli environ 100 personnes. On essaie toujours d'obtenir des chiffres précis", avait-elle déclaré. "L'immeuble qui s'est effondré faisait quatre étages, et était situé à Nyagatare, en bord de route, c'est pourquoi cela a touché autant de gens", avait-elle expliqué. Selon le bureau du porte-parole du gouvernement, cet immeuble devait abriter des petits commerces. Le gros oeuvre était terminé, les ouvriers attaquant les peintures quand le bâtiment s'est effondré, selon la même source. Aucun autre détail n'était disponible dans l'immédiat. (Belga)