Le bilan, préliminaire, a été confirmé aux agences russes par le porte-parole du comité d'enquête russe, Vladimir Markine, et par le ministère de l'Intérieur. Une source au sein du comité d'enquête de la région de Volgograd, proche du Caucase russe instable, a indiqué qu'il s'agissait d'un "attentat". (Belga)

Le bilan, préliminaire, a été confirmé aux agences russes par le porte-parole du comité d'enquête russe, Vladimir Markine, et par le ministère de l'Intérieur. Une source au sein du comité d'enquête de la région de Volgograd, proche du Caucase russe instable, a indiqué qu'il s'agissait d'un "attentat". (Belga)