Dans cette affaire dite "de la valise", la Haute cour de justice a par ailleurs condamné M. Becali, déjà emprisonné pour une autre affaire de corruption, à trois ans de prison ferme pour avoir offert des pots-de-vin à des joueurs d'une équipe adverse, Université Cluj (1e div.), en 2008 afin d'influencer un match, a indiqué la Cour. M. Piturca est accusé d'avoir favorisé M. Becali dans cette affaire. Ces peines sont définitives. En première instance, en avril 2012, tous les inculpés avaient bénéficié d'un acquittement mais les procureurs anticorruption avaient fait appel. M. Becali était accusé d'avoir proposé 1,7 million d'euros aux joueurs du club de l'Université Cluj, soit 100.000 euros chacun, pour remplir leur tâche correctement lors du match de la 34e journée du championnat roumain contre le CFR Cluj en 2008. L'argent avait été transporté par un autre membre de la direction du Steaua Bucarest à l'époque, Teia Sponte, condamné mardi à deux ans avec sursis. (Belga)

Dans cette affaire dite "de la valise", la Haute cour de justice a par ailleurs condamné M. Becali, déjà emprisonné pour une autre affaire de corruption, à trois ans de prison ferme pour avoir offert des pots-de-vin à des joueurs d'une équipe adverse, Université Cluj (1e div.), en 2008 afin d'influencer un match, a indiqué la Cour. M. Piturca est accusé d'avoir favorisé M. Becali dans cette affaire. Ces peines sont définitives. En première instance, en avril 2012, tous les inculpés avaient bénéficié d'un acquittement mais les procureurs anticorruption avaient fait appel. M. Becali était accusé d'avoir proposé 1,7 million d'euros aux joueurs du club de l'Université Cluj, soit 100.000 euros chacun, pour remplir leur tâche correctement lors du match de la 34e journée du championnat roumain contre le CFR Cluj en 2008. L'argent avait été transporté par un autre membre de la direction du Steaua Bucarest à l'époque, Teia Sponte, condamné mardi à deux ans avec sursis. (Belga)