La Conférence des présidents a tranché ce mercredi midi sur l'opportunité d'avancer le début des travaux de la séance plénière à mercredi, ce qui permettrait de voter à une heure raisonnable jeudi en fin d'après-midi. L'ordre du jour de la séance plénière de cette semaine est particulièrement chargé (sanctions administratives, lutte contre la fraude, droits des détenus, etc) en projets de loi susceptibles de débats intenses, y compris au sein de la majorité. Avec la traditionnelle "heure des questions d'actualité", le vote initial aurait dû se dérouler dans la nuit de jeudi à vendredi. L'organisation d'une séance de travaux mercredi devrait permettre d'éviter un tel scénario. (Belga)

La Conférence des présidents a tranché ce mercredi midi sur l'opportunité d'avancer le début des travaux de la séance plénière à mercredi, ce qui permettrait de voter à une heure raisonnable jeudi en fin d'après-midi. L'ordre du jour de la séance plénière de cette semaine est particulièrement chargé (sanctions administratives, lutte contre la fraude, droits des détenus, etc) en projets de loi susceptibles de débats intenses, y compris au sein de la majorité. Avec la traditionnelle "heure des questions d'actualité", le vote initial aurait dû se dérouler dans la nuit de jeudi à vendredi. L'organisation d'une séance de travaux mercredi devrait permettre d'éviter un tel scénario. (Belga)