"Au départ, la Ville avait décidé de fermer tout Bruparck (le complexe au sein duquel se trouvent Mini-Europe et l'Océade, NDLR) pour fin août 2013", rappelle Thierry Meeùs, administrateur délégué de Mini-Europe. "Fin juin, la Ville a permis une prolongation d'Océade, de Mini-Europe et du village jusqu'en janvier 2017. Le projet Neo 1 est en cours. Kinepolis a déjà signé pour être dans Neo 1. Il semblerait que la ville désignera le consortium gagnant vers le 14 avril. A ce moment-là, on en saura peut-être plus sur l'avenir de Mini-Europe et d'Océade. J'ai pris le pari de continuer à investir dans le parc pour que rien ne puisse nous être reproché en cas de fermeture." En attendant que l'avenir de Mini-Europe soit fixé, le parc continue sa rénovation. Les travaux représentent un budget de 200.000 euros. En mai, Mini-Europe inaugurera une opération de commémoration de la Grande Guerre à travers différents monuments. Ils seront complétés par un nouveau site, financé à 33% par la Région de Bruxelles-Capitale, qui regroupera des tombes et des sculptures de cimetières belges. Le week-end des 21 et 22 mars, Mini-Europe s'associera à la fête nationale hongroise avec le programme "Les Légendes des Sicules", qui proposera aux visiteurs de découvrir la cuisine typique de Transylvanie. (Belga)

"Au départ, la Ville avait décidé de fermer tout Bruparck (le complexe au sein duquel se trouvent Mini-Europe et l'Océade, NDLR) pour fin août 2013", rappelle Thierry Meeùs, administrateur délégué de Mini-Europe. "Fin juin, la Ville a permis une prolongation d'Océade, de Mini-Europe et du village jusqu'en janvier 2017. Le projet Neo 1 est en cours. Kinepolis a déjà signé pour être dans Neo 1. Il semblerait que la ville désignera le consortium gagnant vers le 14 avril. A ce moment-là, on en saura peut-être plus sur l'avenir de Mini-Europe et d'Océade. J'ai pris le pari de continuer à investir dans le parc pour que rien ne puisse nous être reproché en cas de fermeture." En attendant que l'avenir de Mini-Europe soit fixé, le parc continue sa rénovation. Les travaux représentent un budget de 200.000 euros. En mai, Mini-Europe inaugurera une opération de commémoration de la Grande Guerre à travers différents monuments. Ils seront complétés par un nouveau site, financé à 33% par la Région de Bruxelles-Capitale, qui regroupera des tombes et des sculptures de cimetières belges. Le week-end des 21 et 22 mars, Mini-Europe s'associera à la fête nationale hongroise avec le programme "Les Légendes des Sicules", qui proposera aux visiteurs de découvrir la cuisine typique de Transylvanie. (Belga)