Pour 2013, un consensus sur la diminution des salaires n'a pas pu être trouvé au sein du Bureau du parlement wallon, a indiqué le président du parlement wallon, Patrick Dupriez (Ecolo). Il souligne que le parlement wallon a déjà fait des efforts structurels importants et estime qu'une réflexion plus profonde doit être entamée sur une "harmonisation des statuts entre les différentes assemblées parlementaires". La présidente du parlement de la Région de Bruxelles-capitale, Françoise Dupuis (PS), a pour sa part souligné avoir également fourni des efforts budgétaires depuis le début de la législature et ajouté qu'elle ne comptait pas diminuer les salaires de ses parlementaires pour 2013. Jean-Charles Luperto (PS), président du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, n'a quant à lui pas exclu, pour 2013, la diminution de salaires malgré sa position qu'il qualifie de "marginale", ne prenant la décision que pour deux députés "purement" communautaires. L'an dernier, le Premier ministre Elio Di Rupo avait invité les parlements à réaliser des économies sur leurs dépenses. La Chambre et le Sénat avaient alors décidé, notamment, de réduire les rémunérations des parlementaires de 5%, en espérant que la même démarche serait adoptée au niveau des entités fédérées. (Belga)

Pour 2013, un consensus sur la diminution des salaires n'a pas pu être trouvé au sein du Bureau du parlement wallon, a indiqué le président du parlement wallon, Patrick Dupriez (Ecolo). Il souligne que le parlement wallon a déjà fait des efforts structurels importants et estime qu'une réflexion plus profonde doit être entamée sur une "harmonisation des statuts entre les différentes assemblées parlementaires". La présidente du parlement de la Région de Bruxelles-capitale, Françoise Dupuis (PS), a pour sa part souligné avoir également fourni des efforts budgétaires depuis le début de la législature et ajouté qu'elle ne comptait pas diminuer les salaires de ses parlementaires pour 2013. Jean-Charles Luperto (PS), président du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, n'a quant à lui pas exclu, pour 2013, la diminution de salaires malgré sa position qu'il qualifie de "marginale", ne prenant la décision que pour deux députés "purement" communautaires. L'an dernier, le Premier ministre Elio Di Rupo avait invité les parlements à réaliser des économies sur leurs dépenses. La Chambre et le Sénat avaient alors décidé, notamment, de réduire les rémunérations des parlementaires de 5%, en espérant que la même démarche serait adoptée au niveau des entités fédérées. (Belga)