"Aujourd'hui, il n'y a plus d'exception", a confirmé M. Demotte (PS) lors d'un débat en plénière du parlement wallon sur l'accord de coopération encadrant les mandats publics. Au député Pierre-Yves Jeholet (MR) qui l'interrogeait, il a confirmé que tous les organismes d'intérêt public (OIP) et sociétés de logement de service public (SLSP) étaient concernés par cette circulaire, qui devrait paraître au Moniteur dans la quinzaine. Le doute avait surgi il y a deux semaines en commission, lorsque le chef de l'exécutif wallon avait laissé entendre que ne seraient visés que les OIP mentionnés dans la loi du 16 mars 1954. Y auraient donc échappé plusieurs sociétés publiques dans le domaine économique (Sogepa, SRIW, Sowalfin et leurs filiales) ainsi que les intercommunales. Le MR et Ecolo avaient alors fait part de leur déception. Vendredi, Pierre-Yves Jeholet et Stéphane Hazée (Ecolo) ont affirmé leur satisfaction, le premier estimant que cette évolution était due au travail d'opposition de son parti. (Belga)

"Aujourd'hui, il n'y a plus d'exception", a confirmé M. Demotte (PS) lors d'un débat en plénière du parlement wallon sur l'accord de coopération encadrant les mandats publics. Au député Pierre-Yves Jeholet (MR) qui l'interrogeait, il a confirmé que tous les organismes d'intérêt public (OIP) et sociétés de logement de service public (SLSP) étaient concernés par cette circulaire, qui devrait paraître au Moniteur dans la quinzaine. Le doute avait surgi il y a deux semaines en commission, lorsque le chef de l'exécutif wallon avait laissé entendre que ne seraient visés que les OIP mentionnés dans la loi du 16 mars 1954. Y auraient donc échappé plusieurs sociétés publiques dans le domaine économique (Sogepa, SRIW, Sowalfin et leurs filiales) ainsi que les intercommunales. Le MR et Ecolo avaient alors fait part de leur déception. Vendredi, Pierre-Yves Jeholet et Stéphane Hazée (Ecolo) ont affirmé leur satisfaction, le premier estimant que cette évolution était due au travail d'opposition de son parti. (Belga)