M. Vande Lanotte n'a cependant pas souhaité dévoiler le contenu de sa proposition qu'il réserve à ses collègues du comité ministériel restreint à nouveau réunis vendredi après-midi. Le ministre des Finances Koen Geens souhaite faire entrer d'autres produits d'épargne (actions, obligations, bons de caisse...) que le carnet dans le cadre de l'exonération fiscale en-dessous de 1.880 euros d'intérêt moyennant une déclaration sur l'honneur que les revenus ne dépassent pas ce montant. Les socialistes craignent les conséquences budgétaires d'une telle mesure alors que les libéraux redoutent la création d'un cadastre sur le patrimoine. Tant le vice-premier ministre Open Vld Alexander De Croo que son homologue MR Didier Reynders ont appelé vendredi le gouvernement à accoucher d'une loi bancaire à présent que l'Europe a posé certains jalons lors du Sommet de jeudi. Pour M. De Croo, les priorités sont la protection des épargnants et la limitation des risques dans le chef des banquiers. Faute d'accord vendredi, les discussions reprendraient en janvier. (Belga)

M. Vande Lanotte n'a cependant pas souhaité dévoiler le contenu de sa proposition qu'il réserve à ses collègues du comité ministériel restreint à nouveau réunis vendredi après-midi. Le ministre des Finances Koen Geens souhaite faire entrer d'autres produits d'épargne (actions, obligations, bons de caisse...) que le carnet dans le cadre de l'exonération fiscale en-dessous de 1.880 euros d'intérêt moyennant une déclaration sur l'honneur que les revenus ne dépassent pas ce montant. Les socialistes craignent les conséquences budgétaires d'une telle mesure alors que les libéraux redoutent la création d'un cadastre sur le patrimoine. Tant le vice-premier ministre Open Vld Alexander De Croo que son homologue MR Didier Reynders ont appelé vendredi le gouvernement à accoucher d'une loi bancaire à présent que l'Europe a posé certains jalons lors du Sommet de jeudi. Pour M. De Croo, les priorités sont la protection des épargnants et la limitation des risques dans le chef des banquiers. Faute d'accord vendredi, les discussions reprendraient en janvier. (Belga)