"On peut s'interroger de savoir si tous ceux qui sont administrateurs au sein de cette intercommunale ont pris leurs responsabilités, et ce depuis longtemps parce que cela fait longtemps qu'il y a une dérive et de l'opacité dans la gestion de Tecteo", a-t-il lancé lundi au micro de Bel-RTL dont il était l'invité politique. "Quand je reprends la liste des administrateurs, je vois que tous les partis sont bien représentés, et singulièrement le MR. Il serait peut-être temps, si on veut être logique, au MR et dans d'autres formations politiques, car j'ai vu qu'il y avait une élue Ecolo au conseil d'administration, soit de démissionner pour qu'il y ait un coup d'arrêt, soit de changer radicalement la gestion interne (de Tecteo)", a ajouté M. Maingain. "Mais je crains que les avantages liés au statut d'administrateur de Tecteo l'aient emporté jusqu'à présent sur tout autre considération...", a-t-il grincé. Pour le président des FDF, ce n'est pas le rôle d'une intercommunale de devenir actionnaire d'un groupe de presse. "Il y avait d'autres acteurs économiques pour cela", a-t-il conclu. (Belga)

"On peut s'interroger de savoir si tous ceux qui sont administrateurs au sein de cette intercommunale ont pris leurs responsabilités, et ce depuis longtemps parce que cela fait longtemps qu'il y a une dérive et de l'opacité dans la gestion de Tecteo", a-t-il lancé lundi au micro de Bel-RTL dont il était l'invité politique. "Quand je reprends la liste des administrateurs, je vois que tous les partis sont bien représentés, et singulièrement le MR. Il serait peut-être temps, si on veut être logique, au MR et dans d'autres formations politiques, car j'ai vu qu'il y avait une élue Ecolo au conseil d'administration, soit de démissionner pour qu'il y ait un coup d'arrêt, soit de changer radicalement la gestion interne (de Tecteo)", a ajouté M. Maingain. "Mais je crains que les avantages liés au statut d'administrateur de Tecteo l'aient emporté jusqu'à présent sur tout autre considération...", a-t-il grincé. Pour le président des FDF, ce n'est pas le rôle d'une intercommunale de devenir actionnaire d'un groupe de presse. "Il y avait d'autres acteurs économiques pour cela", a-t-il conclu. (Belga)