"Depuis 15 ans, nous sommes passés d'1 pharmacie pour 1.900 habitants à une pharmacie pour 2.154 habitants. Cela signifie que le moratoire produit ses effets. Mais nous sommes encore loin de l'objectif d'une pharmacie pour 3.905 habitants", a commenté la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Laurette Onkelinx, pour justifier la prolongation. (Belga)

"Depuis 15 ans, nous sommes passés d'1 pharmacie pour 1.900 habitants à une pharmacie pour 2.154 habitants. Cela signifie que le moratoire produit ses effets. Mais nous sommes encore loin de l'objectif d'une pharmacie pour 3.905 habitants", a commenté la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Laurette Onkelinx, pour justifier la prolongation. (Belga)