"Il y a encore une chance pour établir la paix", a dit M. Abbas en Jordanie, en appelant les Israéliens à "libérer les détenus palestiniens et à mettre fin à leurs projets de colonisation". "Venez pour qu'on fasse de la paix une réalité et pour que nos générations actuelles et futures puissent en profiter pleinement", a lancé le président palestinien à l'adresse des Israéliens. M. Abbas, qui s'exprimait devant le Forum économique mondial (WEF) réuni à Al-Chounah sur la Mer morte, a salué les efforts de paix du secrétaire d'Etat américain qui suscitent de l'"espoir". "Nous assistons ces derniers jours à des actions concrètes et à un effort louable pour la reprise du processus de paix, à travers la démarche du secrétaire Kerry, et cela suscite en nous un espoir", a-t-il dit. A l'issue d'une nouvelle visite en Israël et dans les Territoires palestiniens, sa quatrième depuis sa prise de fonction, M. Kerry a exhorté vendredi Israéliens et Palestiniens à prendre des "décisions difficiles". "Il est clair que le statu quo n'est pas tenable à long terme", a-t-il souligné, après avoir rencontré les principaux dirigeants israéliens et palestiniens. Les négociations de paix entre Israël et les Palestiniens sont complètement gelées depuis près de trois ans. (Belga)

"Il y a encore une chance pour établir la paix", a dit M. Abbas en Jordanie, en appelant les Israéliens à "libérer les détenus palestiniens et à mettre fin à leurs projets de colonisation". "Venez pour qu'on fasse de la paix une réalité et pour que nos générations actuelles et futures puissent en profiter pleinement", a lancé le président palestinien à l'adresse des Israéliens. M. Abbas, qui s'exprimait devant le Forum économique mondial (WEF) réuni à Al-Chounah sur la Mer morte, a salué les efforts de paix du secrétaire d'Etat américain qui suscitent de l'"espoir". "Nous assistons ces derniers jours à des actions concrètes et à un effort louable pour la reprise du processus de paix, à travers la démarche du secrétaire Kerry, et cela suscite en nous un espoir", a-t-il dit. A l'issue d'une nouvelle visite en Israël et dans les Territoires palestiniens, sa quatrième depuis sa prise de fonction, M. Kerry a exhorté vendredi Israéliens et Palestiniens à prendre des "décisions difficiles". "Il est clair que le statu quo n'est pas tenable à long terme", a-t-il souligné, après avoir rencontré les principaux dirigeants israéliens et palestiniens. Les négociations de paix entre Israël et les Palestiniens sont complètement gelées depuis près de trois ans. (Belga)