"Pour ne pas prétendre que l'Union européenne a amené la paix, il faut quand même être culotté", s'est-il exclamé lors d'un échange de vue avec les parlementaires au sein du comité d'avis sur les questions européennes. Il a aussi rejeté la confusion entre les valeurs de paix de l'Union européenne et ses déboires économiques actuels. "Confrondre la paix et les problèmes financiers, c'est une atrophie de l'esprit", a-t-il lâché. (WAE)

"Pour ne pas prétendre que l'Union européenne a amené la paix, il faut quand même être culotté", s'est-il exclamé lors d'un échange de vue avec les parlementaires au sein du comité d'avis sur les questions européennes. Il a aussi rejeté la confusion entre les valeurs de paix de l'Union européenne et ses déboires économiques actuels. "Confrondre la paix et les problèmes financiers, c'est une atrophie de l'esprit", a-t-il lâché. (WAE)