Au total, 948 personnes -852 civils, 53 policiers et 43 soldats- ont péri dans les violences qui endeuillent quasi-quotidiennement le pays depuis le début de l'année. En octobre, 964 personnes avaient perdu la vie, le mois le plus meurtrier en Irak depuis avril 2008. Dimanche encore, au moins 12 personnes ont péri dimanche dans un attentat suicide visant l'enterrement du fils d'un chef tribal membre des milices anti-Qaïda au nord de Bagdad, selon des sources médicale et policière. (Belga)

Au total, 948 personnes -852 civils, 53 policiers et 43 soldats- ont péri dans les violences qui endeuillent quasi-quotidiennement le pays depuis le début de l'année. En octobre, 964 personnes avaient perdu la vie, le mois le plus meurtrier en Irak depuis avril 2008. Dimanche encore, au moins 12 personnes ont péri dimanche dans un attentat suicide visant l'enterrement du fils d'un chef tribal membre des milices anti-Qaïda au nord de Bagdad, selon des sources médicale et policière. (Belga)