Statistiquement, en Belgique, un homme sur trois et une femme sur quatre auront à lutter contre un cancer avant leurs 75 ans. Ces chiffres rappellent à quel point chaque avancée en matière d'oncologie est à saluer et encourager. Les travaux de Sophie Lucas et son équipe ont permis de comprendre comment une protéine, connue sous le nom de GARP, protège les cellules cancéreuses du système immunitaire et comment bloquer cette protéine peut avoir des effets thérapeutiques.

"Ce prix GSK Vaccines couronne un travail d'équipe qui s'est étalé sur de nombreuses années", se réjouit la chercheuse. "Il nous encourage à persévérer et poursuivre nos recherches, en espérant que nous pourrons continuer à contribuer au développement de nouvelles approches d'immunothérapie du cancer."

Fondé en 1959, le prix GSK Vaccines est décerné tous les trois ans par l'Académie royale de Médecine de Belgique (ARMB). Il récompense des travaux contribuant aux connaissances dans le domaine de la vaccinologie et de l'immunologie. Pour le docteur Emmanuel Hanon, responsable de la recherche et du développement de vaccins chez GSK, il est "crucial d'entretenir des interactions entre le monde scientifique universitaire, la recherche scientifique de base qui est le propre de la recherche académique et la valorisation industrielle si importante pour les patients et l'économie belge. C'est notamment via ce prix GSK Vaccines que nous assurons ces échanges."

Statistiquement, en Belgique, un homme sur trois et une femme sur quatre auront à lutter contre un cancer avant leurs 75 ans. Ces chiffres rappellent à quel point chaque avancée en matière d'oncologie est à saluer et encourager. Les travaux de Sophie Lucas et son équipe ont permis de comprendre comment une protéine, connue sous le nom de GARP, protège les cellules cancéreuses du système immunitaire et comment bloquer cette protéine peut avoir des effets thérapeutiques. "Ce prix GSK Vaccines couronne un travail d'équipe qui s'est étalé sur de nombreuses années", se réjouit la chercheuse. "Il nous encourage à persévérer et poursuivre nos recherches, en espérant que nous pourrons continuer à contribuer au développement de nouvelles approches d'immunothérapie du cancer." Fondé en 1959, le prix GSK Vaccines est décerné tous les trois ans par l'Académie royale de Médecine de Belgique (ARMB). Il récompense des travaux contribuant aux connaissances dans le domaine de la vaccinologie et de l'immunologie. Pour le docteur Emmanuel Hanon, responsable de la recherche et du développement de vaccins chez GSK, il est "crucial d'entretenir des interactions entre le monde scientifique universitaire, la recherche scientifique de base qui est le propre de la recherche académique et la valorisation industrielle si importante pour les patients et l'économie belge. C'est notamment via ce prix GSK Vaccines que nous assurons ces échanges."