Ce n'est pas un médicament miracle. Ce n'est pas non plus une potion magique qui fera subitement apparaître des amis à la pelle. L'objectif des travaux de la psychiatre et neurologue Stephanie Cacioppo, directrice du Brain Dynamics Laboratory de l'université de Chicago, n'est pas de supprimer la solitude, mais de contrer ses effets néfastes sur la santé et la qualité de vie sociale, en diminuant, grâce à l'administration orale quotidienne de 400 mg d'alloprégnanolone, le pénible sentiment de...