Née d'un collectif de musiciens mobilisés pour rendre la musique électronique et hip-hop plus accessible en live, la start-up HLO propose, depuis 2016, son app Playground. Disponible sur iOS, elle se présente comme une interface tactile multitouch qui permet d'interpréter en temps réel des morceaux de musique hip-hop et électro à partir d'un catalogue d'oeuvres interactives. Pour Pascal Demez, cofondateur, " l'ambition est de faire découvrir le plaisir de l'interprétation musicale au plus grand nombre. Pas besoin d'être un musicien pour en jouer. "
...

Née d'un collectif de musiciens mobilisés pour rendre la musique électronique et hip-hop plus accessible en live, la start-up HLO propose, depuis 2016, son app Playground. Disponible sur iOS, elle se présente comme une interface tactile multitouch qui permet d'interpréter en temps réel des morceaux de musique hip-hop et électro à partir d'un catalogue d'oeuvres interactives. Pour Pascal Demez, cofondateur, " l'ambition est de faire découvrir le plaisir de l'interprétation musicale au plus grand nombre. Pas besoin d'être un musicien pour en jouer. " Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Playground plaît. Téléchargée près d'un million de fois, l'application a été élue meilleure application sur l'App Store en 2016. Un succès grand public qui rencontre aussi les stars du secteur. A$AP Rocky, Beatjunkies, ou encore Cold Cut : ils sont chaque jour plus nombreux à distribuer leur musique sur Playground ou à directement utiliser l'application sur scène. " Bien qu'extrêmement intuitive, Playground propose aussi de nombreuses fonctionnalités, ce qui fait que l'app rencontre aussi bien les besoins des néophytes que ceux des grands noms ", explique Pascal Demez. Un succès récemment récompensé lors des Digital Wallonia Startups Awards 2018. En dépit de son palmarès impressionnant, HLO a pourtant réussi à conserver son âme de collectif indépendant, que la start-up entretient loin des regards. Rampe de skate musicale avec le rappeur 20syl ou autres collaborations insolites, pour elle, s'investir dans des projets associatifs est une priorité. " En plus du plaisir que l'on trouve dans le contact humain, ça nous permet d'avancer dans le développement. Pour nous, c'est une forme de R&D ", s'enthousiasme Pascal Demez. En collaboration avec l'artiste Guillaume Batista Pina et l'association Ampli, HLO travaille depuis des années sur des ateliers d'ergonomie musicale avec des enfants porteurs de handicaps psychomoteurs : " C'est vraiment un exercice fédérateur et de pur partage. Au début, le personnel soignant nous avait prévenus que l'attention des enfants baisserait après dix à quinze minutes. Lors du premier atelier, nous avons jammé avec eux pendant une heure trente sans s'arrêter. Pour les enfants, le bénéfice est double : tout en prenant du plaisir, ils font des exercices d'ergonomie qu'ils rechignent à faire en temps normal. C'est vraiment ahurissant. " Saluée par les professionnels du secteur, l'expérience est un tel succès que la start-up envisage à moyen terme une collaboration en vue de développer un outil d'ergothérapie réplicable à plus grande échelle, voire un module intégré à la plateforme Playground. Mais hors de question de se précipiter, pour Pascal Demez : " On va mettre beaucoup d'amour et avancer à notre rythme, car ça nous tient à coeur. "Par Clément Jadot.