"[Au début] c'était juste une blague", déclarent les amies dans une vidéo publiée sur YouTube par la start-up média Yitiao, rapporte le New York Post. Dans cette vidéo on découvre la splendide villa rénovée de 700 m². Elle est située dans la banlieue de Guangzhou, une ville du sud-est de la Chine proche de Hong Kong. "Nous avions [dit que] nous nous réunirions à 60 ans et vivrions notre retraite ensemble", expliquent-elles dans la vidéo.

C'était en 2008, une décennie après, elles ont concrétisé leur projet en réunissant quelque 530 000 euros (soit chacune environ 75 000 euros) pour acheter et transformer complètement une vieille maison de briques rouges en une magnifique villa immaculée et ouverte verte la campagne environnante. "Nous nous connaissons depuis plus de 20 ans", explique la narratrice de la vidéo, qui note que leur différence d'âge est de 10 ans maximum. "Nous étions collègues et parfois nous sommes encore plus proches que de nos frères et soeurs."

null © Capture d'écran YouTube

La maison, qui s'étend sur trois étages, est entourée de rizières. Elle dispose d'un grand espace commun au rez-de-chaussée et de chambres individuelles pour chacune des dames aux niveaux supérieurs.

Les points forts du lieu incluent d'énormes tatamis pour les groupes, un salon de thé, des meubles importés d'Inde et du Maroc et, bien sûr, une grande table pour les repas en groupe.

A l'extérieur, les résidentes disposent d'une piscine et même d'une terrasse reliée à la propriété par une passerelle en bambou. "Nous allons probablement cuisiner ensemble, faire un barbecue dans les champs, chanter et acheter de la nourriture au village", disent les amies dans la vidéo." Nous blaguons en disant que chacune devrait pratiquer une activité seule pour ne pas avoir besoin de solitude et se disputer dans 10 ans..."

null © Capture d'écran YouTube

Ainsi, elles imaginent que chacune pourra s'occuper d'une tâche : l'une pourra cuisiner des mets, une autre dispensera la médecine traditionnelle chinoise, une autre encore élaborera des jeux, ou cultivera des légumes, etc.

Leur nouveau foyer communautaire permettra de vivre pour toujours avec la famille qu'elles ont choisie. Elles n'ont pas encore atteint l'âge de la retraite et devront patienter encore un peu avant de jouir à plein-temps de leur maison. Vu leur différence d'âge, certaines ont encore des enfants à charge. "D'ici 10 ou 15 ans, les enfants auront grandi et nous espérons pouvoir être toutes réunies", disent-elles.

L'histoire ne dit cependant pas le sort réservé aux époux et/ou pères desdits enfants.