La direction, réunie en urgence mercredi soir, déplore par ailleurs "que la contestation de ce jour repose sur des affirmations inexactes. En effet, il n'a jamais été question de modifier le montant de la masse d'habillement destinée à l'équipement du sapeur-pompier." L'IILE estime qu'il est impossible de "de se concerter dans un climat de violence et de pression." La direction dénonce aussi la "grève sauvage" des pompiers et des "dégradations inadmissibles". La direction de l'IILE indique enfin que le bourgmestre de Liège et le président de l'IILE-SRI ont pris toutes les mesures adéquates à la protection de la population. Les pompiers de Liège avaient déposé un préavis de grève dont l'échéance était prévue ce mercredi à 20h00. Ils menaçaient de débrayer si aucun accord n'était trouvé avec la direction de l'intercommunale IILE, qui avait annulé une réunion de concertation. La direction de l'intercommunale estimait que les conditions n'étaient pas réunies pour une concertation. (Belga)

La direction, réunie en urgence mercredi soir, déplore par ailleurs "que la contestation de ce jour repose sur des affirmations inexactes. En effet, il n'a jamais été question de modifier le montant de la masse d'habillement destinée à l'équipement du sapeur-pompier." L'IILE estime qu'il est impossible de "de se concerter dans un climat de violence et de pression." La direction dénonce aussi la "grève sauvage" des pompiers et des "dégradations inadmissibles". La direction de l'IILE indique enfin que le bourgmestre de Liège et le président de l'IILE-SRI ont pris toutes les mesures adéquates à la protection de la population. Les pompiers de Liège avaient déposé un préavis de grève dont l'échéance était prévue ce mercredi à 20h00. Ils menaçaient de débrayer si aucun accord n'était trouvé avec la direction de l'intercommunale IILE, qui avait annulé une réunion de concertation. La direction de l'intercommunale estimait que les conditions n'étaient pas réunies pour une concertation. (Belga)