De 1,94 milliard d'euros en 2008, ce budget a grimpé à 2,08 milliards en 2012 pour redescendre cette année à 1,96 milliard, souligne Vincent Gilles, président du Syndicat libre de la Fonction publique-Police, dans un communiqué. Pour le poste du personnel, le budget de 820 millions d'euros en 2008 a grimpé en 2012 à 930 millions d'euros (+13%), pour redescendre en 2013 à 841 millions. Les investissements, quant à eux, "ont reçu un coup de frein terrible, qui met en danger l'institution dans son fonctionnement le plus profond", estime le syndicaliste. Leur budget avait déjà chuté de 63 millions à 34 millions de 2008 à 2012, pour descendre encore à 31 millions cette année, selon les chiffres du syndicat. "C'est une totale hérésie que de proposer que la police participe au prochain effort d'économie budgétaire: le service policier dû à la population est déjà en danger", met en garde Vincent Gilles, qui dit craindre que de nouvelles économies soient réclamées lors de l'ajustement budgétaire de l'été prochain. De Morgen répercutait jeudi les difficultés budgétaires à la police fédérale, et notamment au service de lutte contre la fraude. La police a demandé au journal De Tijd la liste des 110 entreprises belges liées à des sociétés établies dans des paradis fiscaux, mais elle serait bien incapable de la traiter car le service n'a plus accès depuis des mois à la banque de données des entreprises, restrictions budgétaires oblige. (Belga)

De 1,94 milliard d'euros en 2008, ce budget a grimpé à 2,08 milliards en 2012 pour redescendre cette année à 1,96 milliard, souligne Vincent Gilles, président du Syndicat libre de la Fonction publique-Police, dans un communiqué. Pour le poste du personnel, le budget de 820 millions d'euros en 2008 a grimpé en 2012 à 930 millions d'euros (+13%), pour redescendre en 2013 à 841 millions. Les investissements, quant à eux, "ont reçu un coup de frein terrible, qui met en danger l'institution dans son fonctionnement le plus profond", estime le syndicaliste. Leur budget avait déjà chuté de 63 millions à 34 millions de 2008 à 2012, pour descendre encore à 31 millions cette année, selon les chiffres du syndicat. "C'est une totale hérésie que de proposer que la police participe au prochain effort d'économie budgétaire: le service policier dû à la population est déjà en danger", met en garde Vincent Gilles, qui dit craindre que de nouvelles économies soient réclamées lors de l'ajustement budgétaire de l'été prochain. De Morgen répercutait jeudi les difficultés budgétaires à la police fédérale, et notamment au service de lutte contre la fraude. La police a demandé au journal De Tijd la liste des 110 entreprises belges liées à des sociétés établies dans des paradis fiscaux, mais elle serait bien incapable de la traiter car le service n'a plus accès depuis des mois à la banque de données des entreprises, restrictions budgétaires oblige. (Belga)