Selon la ministre compétente, Evelyne Huytebroeck, ce projet de décret met en application l'approche inclusive du handicap qui est inscrite dans la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. "La perception du handicap a en effet changé : les personnes handicapées doivent aujourd'hui avoir accès à toutes les sphères de la vie sociale. Elles doivent donc avoir la possibilité de choisir librement entre, d'un côté, des services spécialisés en matière de handicap, et de l'autre, des services qui s'adressent à toute la population", a commenté la ministre. En pratique, grâce à ce projet de décret, les aides individuelles et l'organisation du secteur professionnel seront axées sur l'inclusion. L'accompagnement des personnes handicapées sera par ailleurs largement renforcé avec de nouveaux services destinés à faciliter leur accès au volontariat, au logement, aux loisirs, à l'école, ou encore à la formation professionnelle aux côtés de personnes valides. Fruit d'une large concertation, le texte veut en outre accorder une attention particulière aux besoins des personnes handicapées en situation de grande dépendance et leur reconnaître un statut prioritaire dans l'accès à certains services. (Belga)

Selon la ministre compétente, Evelyne Huytebroeck, ce projet de décret met en application l'approche inclusive du handicap qui est inscrite dans la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. "La perception du handicap a en effet changé : les personnes handicapées doivent aujourd'hui avoir accès à toutes les sphères de la vie sociale. Elles doivent donc avoir la possibilité de choisir librement entre, d'un côté, des services spécialisés en matière de handicap, et de l'autre, des services qui s'adressent à toute la population", a commenté la ministre. En pratique, grâce à ce projet de décret, les aides individuelles et l'organisation du secteur professionnel seront axées sur l'inclusion. L'accompagnement des personnes handicapées sera par ailleurs largement renforcé avec de nouveaux services destinés à faciliter leur accès au volontariat, au logement, aux loisirs, à l'école, ou encore à la formation professionnelle aux côtés de personnes valides. Fruit d'une large concertation, le texte veut en outre accorder une attention particulière aux besoins des personnes handicapées en situation de grande dépendance et leur reconnaître un statut prioritaire dans l'accès à certains services. (Belga)