Un dossier serait ouvert au parquet de Mons, a appris Belga mercredi soir. Aucune confirmation n'a pu être obtenue de la part du groupe lui-même. Ce dernier avait déjà été le théâtre de perquisitions début 2011, quelques mois après l'arrivée d'Edmée De Groeve chez Dragone, rappelle par ailleurs Le Vif. L'ancienne présidente de l'aéroport de Charleroi, de la SNCB et de la Loterie nationale avait été engagée comme consultante chez Franco Dragone, peu après son inculpation pour faux, détournement et escroquerie, ajoute le magazine. On ignore pour l'instant si les perquisitions de ce mercredi sont liées à ce dossier. (PVO)

Un dossier serait ouvert au parquet de Mons, a appris Belga mercredi soir. Aucune confirmation n'a pu être obtenue de la part du groupe lui-même. Ce dernier avait déjà été le théâtre de perquisitions début 2011, quelques mois après l'arrivée d'Edmée De Groeve chez Dragone, rappelle par ailleurs Le Vif. L'ancienne présidente de l'aéroport de Charleroi, de la SNCB et de la Loterie nationale avait été engagée comme consultante chez Franco Dragone, peu après son inculpation pour faux, détournement et escroquerie, ajoute le magazine. On ignore pour l'instant si les perquisitions de ce mercredi sont liées à ce dossier. (PVO)