"Le décès de 114 personnes touchées par le virus a été confirmé", a annoncé le ministère dans son dernier rapport, relevant toutefois un ralentissement du rythme des décès ces dernières semaines. Près de la moitié des décès (52) ont été enregistrés dans la capitale, Lima, et le port voisin de Callao, frappés cette année par un hiver particulièrement rigoureux et humide, un climat propice aux maux respiratoires. Les autorités sanitaires péruviennes continuent à qualifier ce virus de saisonnier depuis son apparition en 2009 (149 morts cette année record) et écartent l'hypothèse d'une épidémie. Une campagne de vaccination massive a été déclenchée cette année contre le virus, avec plus de 4,3 millions de doses distribuées dans l'ensemble du Pérou, selon le rapport du ministère. (Belga)

"Le décès de 114 personnes touchées par le virus a été confirmé", a annoncé le ministère dans son dernier rapport, relevant toutefois un ralentissement du rythme des décès ces dernières semaines. Près de la moitié des décès (52) ont été enregistrés dans la capitale, Lima, et le port voisin de Callao, frappés cette année par un hiver particulièrement rigoureux et humide, un climat propice aux maux respiratoires. Les autorités sanitaires péruviennes continuent à qualifier ce virus de saisonnier depuis son apparition en 2009 (149 morts cette année record) et écartent l'hypothèse d'une épidémie. Une campagne de vaccination massive a été déclenchée cette année contre le virus, avec plus de 4,3 millions de doses distribuées dans l'ensemble du Pérou, selon le rapport du ministère. (Belga)