Geert Wilders fait ainsi référence à une plainte du Conseil national des Marocains. Celui-ci a demandé à Google, l'exploitant de Gmail, d'intervenir afin d'empêcher la propagation du "matériel haineux" du PVV. L'adresse "islamsticker@gmail.com" permettait de commander un autocollant sur lequel est inscrit en arabe: "L'islam est un mensonge. Mohamed est un escroc. Le Coran est un poison". Geert Wilders nie avoir voulu blesser quiconque, mais prétend avoir la volonté de libérer les croyants du "joug de l'islam". Le député populiste a entre-temps indiqué qu'une nouvelle adresse e-mail était disponible afin de se procurer cet autocollant faisant polémique. (Belga)

Geert Wilders fait ainsi référence à une plainte du Conseil national des Marocains. Celui-ci a demandé à Google, l'exploitant de Gmail, d'intervenir afin d'empêcher la propagation du "matériel haineux" du PVV. L'adresse "islamsticker@gmail.com" permettait de commander un autocollant sur lequel est inscrit en arabe: "L'islam est un mensonge. Mohamed est un escroc. Le Coran est un poison". Geert Wilders nie avoir voulu blesser quiconque, mais prétend avoir la volonté de libérer les croyants du "joug de l'islam". Le député populiste a entre-temps indiqué qu'une nouvelle adresse e-mail était disponible afin de se procurer cet autocollant faisant polémique. (Belga)