Les faits qui lui étaient cette fois reprochés remontaient à septembre 2003 et étaient donc antérieurs. Qualifiés de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, ils ont dès lors été jugés en correctionnelle. Marc Barnich, un SDF d'Arlon, avait été porté disparu en 2003. Un corps retrouvé dans un bois à Saeul, au Grand-Duché du Luxembourg, en septembre 2003, ne sera identifié qu'en 2008 comme étant le sien. Fin 2010, le témoignage d'une ancienne compagne de Patrick Tock avait relancé l'enquête. Selon elle, une dispute, sur fond d'alcool et sur des soupçons d'infidélité, aurait mal tourné entre Marc Barnich et Patrick Tock, chez ce dernier, à Ebly (Léglise). Marc Barnich serait tombé inanimé à la suite des coups reçus. La compagne de Patrick Tock dit alors avoir aidé à évacuer le corps en voiture. En raison de son état de santé précaire, Patrick Tock n'a pas comparu personnellement devant le tribunal mais il y a été représenté par son avocate, Me Joëlle Saussez. La défense avait plaidé l'acquittement en mettant en doute le témoignage de l'ex-compagne. Le tribunal a néanmoins estimé que des éléments du dossier permettaient de donner du crédit à ses dires et a aussi écarté l'idée de vengeance en estimant que la témoin s'est tue durant des années par crainte du prévenu. (Belga)

Les faits qui lui étaient cette fois reprochés remontaient à septembre 2003 et étaient donc antérieurs. Qualifiés de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, ils ont dès lors été jugés en correctionnelle. Marc Barnich, un SDF d'Arlon, avait été porté disparu en 2003. Un corps retrouvé dans un bois à Saeul, au Grand-Duché du Luxembourg, en septembre 2003, ne sera identifié qu'en 2008 comme étant le sien. Fin 2010, le témoignage d'une ancienne compagne de Patrick Tock avait relancé l'enquête. Selon elle, une dispute, sur fond d'alcool et sur des soupçons d'infidélité, aurait mal tourné entre Marc Barnich et Patrick Tock, chez ce dernier, à Ebly (Léglise). Marc Barnich serait tombé inanimé à la suite des coups reçus. La compagne de Patrick Tock dit alors avoir aidé à évacuer le corps en voiture. En raison de son état de santé précaire, Patrick Tock n'a pas comparu personnellement devant le tribunal mais il y a été représenté par son avocate, Me Joëlle Saussez. La défense avait plaidé l'acquittement en mettant en doute le témoignage de l'ex-compagne. Le tribunal a néanmoins estimé que des éléments du dossier permettaient de donner du crédit à ses dires et a aussi écarté l'idée de vengeance en estimant que la témoin s'est tue durant des années par crainte du prévenu. (Belga)