La radio-télévision publique germanophone et le licenciement de 4 membres du personnel étaient au centre des discussions du Parlement germanophone. Les sociaux-chrétiens du CSP et Vivant ont réclamé la constitution d'une commission d'enquête parlementaire pour connaître les causes des déboires financiers de la BRF et ainsi déterminer les responsabilités. Le déficit de la BRF avoisine les 500.000 euros ce qui a entraîné le licenciement de 4 membres du personnel. Les partis de la majorité (SP, ProDG et PFF) se sont opposés à la demande estimant que le dossier était actuellement traité par la commission II qui n'a pas encore remis son rapport. Les écologistes ont souhaité qu'aucune décision concernant la constitution d'une commission d'enquête parlementaire ne soit prise avant que la commission II n'ait remis ses conclusions. (MUA)

La radio-télévision publique germanophone et le licenciement de 4 membres du personnel étaient au centre des discussions du Parlement germanophone. Les sociaux-chrétiens du CSP et Vivant ont réclamé la constitution d'une commission d'enquête parlementaire pour connaître les causes des déboires financiers de la BRF et ainsi déterminer les responsabilités. Le déficit de la BRF avoisine les 500.000 euros ce qui a entraîné le licenciement de 4 membres du personnel. Les partis de la majorité (SP, ProDG et PFF) se sont opposés à la demande estimant que le dossier était actuellement traité par la commission II qui n'a pas encore remis son rapport. Les écologistes ont souhaité qu'aucune décision concernant la constitution d'une commission d'enquête parlementaire ne soit prise avant que la commission II n'ait remis ses conclusions. (MUA)