Les délégations pakistanaise et indienne, menées respectivement par le général de division Aamer Riaz et le général de corps d'armée Vinod Bhatia, se sont engagées à "respecter le cessez-le-feu" au Cachemire, selon une déclaration conjointe diffusée après la rencontre au poste frontière de Wagah, près de Lahore (est). L'Inde et le Pakistan sont à couteaux tirés depuis leur indépendance en 1947 à propos du Cachemire, région himalayenne divisée entre les deux nations mais revendiquée en totalité par chacune d'entre elles. Les deux pays échangent régulièrement des tirs le long de la Ligne de Contrôle (LoC), frontière séparant de facto les deux puissances nucléaires dans cette région, malgré un cessez-le-feu signé en 2003. Les chefs des opérations militaires se sont aussi engagés mardi à rendre "plus efficaces" et "plus axées sur des résultats" leurs communications à venir. (Belga)

Les délégations pakistanaise et indienne, menées respectivement par le général de division Aamer Riaz et le général de corps d'armée Vinod Bhatia, se sont engagées à "respecter le cessez-le-feu" au Cachemire, selon une déclaration conjointe diffusée après la rencontre au poste frontière de Wagah, près de Lahore (est). L'Inde et le Pakistan sont à couteaux tirés depuis leur indépendance en 1947 à propos du Cachemire, région himalayenne divisée entre les deux nations mais revendiquée en totalité par chacune d'entre elles. Les deux pays échangent régulièrement des tirs le long de la Ligne de Contrôle (LoC), frontière séparant de facto les deux puissances nucléaires dans cette région, malgré un cessez-le-feu signé en 2003. Les chefs des opérations militaires se sont aussi engagés mardi à rendre "plus efficaces" et "plus axées sur des résultats" leurs communications à venir. (Belga)